L'Usine Energie

Eau de Paris s’engage pour limiter la consommation de bouteilles d’eau en plastique

Nathan Mann , , , ,

Publié le

En distribuant des bouteilles réutilisables en bioplastiques, le fournisseur Eau de Paris veut inciter les habitants de la ville à diminuer leur consommation de bouteilles d’eau en plastique. Une opération principalement symbolique, mais qui veut impulser la sortie du règne du tout jetable.

Eau de Paris s’engage pour limiter la consommation de bouteilles d’eau en plastique © Tom Raffery - Flickr - C.C.

L’eau de Paris est de très haute qualité, et accessible partout, pourtant, près d’un tiers des Parisiens disent encore qu’ils ne consomment pas d’eau du robinet“, se désole Benjamin Gestin, directeur général de la régie de l’eau de la capitale Eau de Paris. Le 29 mai, l'opérateur public chargé d’approvisionner la capitale en eau a annoncé le lancement d’une campagne de communication anti-plastique. Aux côtés de la Surfrider Foundation et de l’entreprise Gobilab, elle distribuera 50 000 bouteilles réutilisables aux Parisiens lors de différents événements estivaux.

Des gourdes réutilisables a partir de canne à sucre

Une goutte d’eau quand les Français consomment encore en moyenne 125 litres d’eau en bouteille par an mais qui veut souhaite être à l'origine d'un torrent. En faisant signer une charte les engageant à consommer l’eau du robinet et à éviter les déchets plastiques et leurs effets néfastes, l'initiative vise à gagner les esprits et les verres des Parisiens. “Si demain, 15% des Parisiens abandonnent l’eau en plastique, on le verra sur les ventes et cela enverra un signal à d’autres acteurs“, espère Celia Blauel, adjointe au maire de la ville de Paris en charge de la transition écologique et présidente d'Eau de Paris.

A cet effet, 50 000 gourdes réutilisables et biosourcées seront distribuées cet été. Signe d’une transition encore en cours, les gourdes, fabriquées en Suède par l’entreprise Natural Bottle à partir de canne à sucre et ornées d’un bouchon en bambou, restent encore faites de…  plastique. Une étape davantage qu'un point d'arrivée sur la route de la transition, admettent les personnes à l'origine de l'initiative, qui ont pour ambition de limiter l'usage de contenants jetables et éphémères. En attendant de sortir définitivement du plastique ? En tous cas, Celia Blauel glisse, énigmatique, que "le mot "consigne" devrait bientôt revenir à Paris".

L’eau de Paris est une eau de très bonne qualité, zéro déchet, et produite localement… La boire c’est réduire de 7 kilos par an le plastique consommé par chaque habitant, et avoir accès à une eau qui reste très peu chère“, vante l’élue qui rappelle, du “continent de plastique“ dans le Pacifique au pétrole nécessaire à sa fabrication, les nombreux défauts environnementaux du plastique à usage unique. Elle insiste : les deux dernières années, l’eau de Paris a été mesurée 100% conforme aux normes sanitaires en vigueur.

Un million de bouteilles vendues dans le monde chaque minute

On pourrait reprocher à la régie – qui approvisionne au quotidien trois millions d’usagers – de simplement prêcher pour sa paroisse. De ne chercher qu'à améliorer ses ventes en promouvant la consommation de l’eau du robinet. Une accusation qui tombe à l'eau lorsqu’on sait que sur les 130 litres d’eau consommés quotidiennement par un Parisien, 1% seulement est destinée à être bue. Un rôle militant assumé par l’entreprise qui, remunicipalisée en 2009, voit l’eau comme un “bien commun“ et veut “prendre sa part dans la dynamique actuelle de réduction des déchets plastiques“, affirme Celia Blauel.

Le matériau si pratique pour l’industrie en raison de sa robustesse et de son faible coût reste en effet très peu recyclé et surconsommé dans le monde entier. Résultat : parmi les 10 déchets retrouvés les plus fréquemment sur les plages, 9 en sont constitués, et affectent directement la chaîne alimentaire, explique Diane Beaumenay-Joannet, chargée de campagne à la Surfrider Foundation. En 2017, Euromonitors et The Guardian chiffraient qu’environ un million de bouteilles en plastique sont vendues dans le monde chaque minute.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte