International

EasyJet reporte la livraison de 24 avions Airbus

, , , ,

Publié le , mis à jour le 10/04/2020 À 08H05

En accord avec Airbus, EasyJet a annoncé le 9 avril le report de la livraison de 24 avions commandés. En pleine crise du Covid-19, le fondateur de la compagnie aérienne souhaite également annuler une commande importante passée auprès du constructeur aéronautique européen.

EasyJet reporte la livraison de 24 avions Airbus
En conséquence, EasyJet ne recevra aucun nouvel avion en 2021. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé
© Stephane Mahe

EasyJet a annoncé jeudi 9 avril le report de la livraison de 24 avions commandés à Airbus. La compagnie aérienne à bas coûts britannique a également convoqué une assemblée générale de ses actionnaires, après de nouvelles critiques de son fondateur, Stelios Haji-Ioannou, sur sa stratégie de développement. La veille de cette annonce, Airbus dévoilait un projet de réduction drastique de ses cadences de production face à la crise provoquée par la pandémie de coronavirus Covid-19.

EasyJet ne recevra aucun nouvel avion en 2021

EasyJet n'a pas précisé quels étaient les modèles d'avions commandés. Les 24 livraisons reportées étaient prévues initialement sur les exercices 2020, 2021 et 2022 avec 10 livraisons en 2020, 12 en 2021 et deux en 2022.

En conséquence, la compagnie aérienne ne recevra aucun nouvel appareil au cours de l'exercice 2021. Elle pourrait aussi en reporter la livraison de cinq avions supplémentaire, initialement prévue pour l'exercice 2022, en fonction de l'évolution du marché.

Dans un communiqué, le directeur général, Johan Lundgren, assure que le report de livraisons décidé en accord avec Airbus se traduira par "un renforcement marqué de notre flux de trésorerie et une diminution marquée de notre programme d'investissement à court terme".

Le fondateur veut annuler une commande de 107 Airbus

Premier actionnaire d'EasyJet, Stelios Haji-Ioannou, souhaite que la compagnie annule purement et simplement une commande de 107 appareils Airbus. Mercredi 8 avril, il a réclamé un vote des actionnaires pour exclure deux membres du conseil d'administration. Pour le fondateur, les nouveaux appareils commandés sont inutiles au vu de l'impact de la pandémie sur le marché du transport aérien et leur achat, d'un montant global estimé à 4,5 milliards de livres (5,1 milliards d'euros), menace la survie même de la compagnie.

EasyJet a immobilisé en mars la totalité de sa flotte en raison des restrictions de circulation décidées pour tenter de freiner la propagation du Covid-19. La date de l'assemblée générale n'a pas été précisée dans l'immédiat.

Avec Reuters (Alistair Smout, version française Marc Angrand)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte