easyJet première compagnie à tester le roulage vert de Safran

L’équipementier aéronautique a annoncé le 9 février que les premiers essais opérationnels sont attendus pour début 2013.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

easyJet première compagnie à tester le roulage vert de Safran

La compagnie low cost easyJet va accompagner le développement et les essais du système EGTS (electric green taxiing system), en collaboration avec Honeywell et Safran.

Ce système utilise le générateur électrique pour alimenter des moteurs dans les roues principales. Une manière de permettre aux avions de se déplacer sur les pistes sans utiliser leurs moteurs.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Dans le détail, chacune des roues motrices est équipée d’un actionneur électro-mécanique. Dans le même temps, l’électronique de puissance et de commande donnent au pilote la maîtrise complète de la vitesse, de l’orientation et du freinage de l’avion au sol.

Les avions d’easyJet consomment chaque année environ 4% de leur carburant en roulage au sol des aéroports. En moyenne, ils restent 20 minutes en rotation en phase taxi. Soit au total l’équivalent de 3,5 millions de miles par an. Pour la compagnie, cette innovation est l’occasion de réduire son empreinte environnementale comme ses coûts d’exploitation, aussi cette technologie revêt-elle pour nous un grand intérêt, selon son directeur engineering et maintenance, Ian Davies.

Les premiers essais opérationnels sont attendus pour début 2013. Les deux industriels Honeywell et Safran veulent pour leur part introduire le système EGTS dès 2016. Mais la phase de développement et d’essais doit leur permettre de confirmer les économies estimées et de quantifier d’autres avantages.

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS