Easyjet choisit Nantes pour sa septième base française

NANTES, Loire-Atlantique (Reuters) - La compagnie aérienne à bas coûts easyJet a annoncé mardi l'ouverture au printemps 2019 à Nantes de sa septième base en France, répondant à l'offensive de sa concurrente Transavia, filiale d'Air France-KLM.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Easyjet choisit Nantes pour sa septième base française
La compagnie aérienne à bas coûts easyJet a annoncé mardi l'ouverture au printemps 2019 à Nantes de sa septième base en France, répondant à l'offensive de sa concurrente Transavia, filiale d'Air France-KLM. /Photo prise le 29 juillet 2018/REUTERS/Paul Hanna

Le stationnement de ces trois A320 à l'aéroport Nantes-Atlantique permettra de créer "plus d'une centaine d'emplois directs sous contrat français", fait valoir la compagnie britannique dans un communiqué.

"L'implantation nantaise d'easyJet depuis plus de dix ans, la maturité du marché, la fidélité de la clientèle locale et la dimension de son réseau (...) comptent parmi les raisons qui ont imposé la ville comme un choix d'implantation d'une base, est-il précisé.

L'arrivée de la base easyJet – qui va s'accompagner de l'ouverture d'une "dizaine" de nouvelles destinations – va porter à "plus de 1,8 million" le nombre de passagers transportés chaque année à Nantes par la compagnie, "soit 25% du trafic annuel de l'aéroport" de Nantes.

Air France-KLM a annoncé au printemps une augmentation de 10,6% des capacités de Transavia pour la saison d'été, proposant 24 nouvelles lignes depuis ses six bases (trois en France dont Nantes et trois aux Pays-Bas).

(Guillaume Frouin, édité par Cyril Altmeyer)

0 Commentaire

Easyjet choisit Nantes pour sa septième base française

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS