EADS retrouve les faveurs de l’agence Fitch Ratings

L’agence de notation financière Fitch Ratings a relevé la note du groupe européen. L’état de ses finances s’améliore et sa gestion des grands programmes, en particulier l’A350, rassure les observateurs.

Partager
EADS retrouve les faveurs de l’agence Fitch Ratings

Si Airbus et Boeing sont souvent au coude à coude en termes de commandes d’appareils, il en est de même pour leur notation financière. L’agence de notation Fitch Ratings vient de relever d’un cran la note de la dette à long terme d’Eads : elle passe de "BBB+" à "A-". Il aura fallu pour EADS et sa principale division Airbus pas moins de six années pour retrouver cette note « A- » perdue en mars 2007. La note est assortie d’une perspective stable.

L’agence justifie sa décision par l’amélioration des finances d’EADS en 2012 et en 2013. "Le groupe maîtrise mieux ses coûts, améliore ses flux de liquidités et parvient à augmenter ses marges", résume l’analyste Tom Chruszcz. Une performance alors que la rentabilité d’Airbus est souvent pointée du doigt au regard de celle bien plus élevé de son concurrent américain Boeing. L’agence estime également que la nouvelle gouvernance d’EADS mise en place depuis début 2013, qui limite la participation des Etats, lui sera profitable.

L'A350 en bonne voie

D’un point de vue plus industriel, Fitch Ratings accorde une assez bonne confiance au derniers grands programmes d’Airbus, en particulier l’A350, mais aussi l’A400M et l’A380. Le cinquième et dernier appareil de test de l’A350 vient d’ailleurs d’entrer en phase finale d’assemblage. Les risques de dépassements de délais et les problèmes de montée en puissance demeurent sur ces programmes, mais ils tendent à diminuer étant donné que ces programmes arrivent à maturité.

Ces programmes pourraient expliquer une grande part des livraisons futures. L’agence se veut justement confiante pour l’avenir du secteur de l’aviation commerciale. Fitch Ratings prévoit une augmentation des livraisons entre 6 et 7% en 2013, et de 8% en 2014. "Les livraisons pourraient excéder 1400 appareils en 2015, estime Tom Chruszcz. Mais cela dépendra en grande partie de la montée en puissance du Boeing 787 et de l’introduction de l’Airbus 350XWB". Pour Airbus comme pour Boeing, les prochaines années seront décisives pour leurs nombreux grands programmes arrivés à maturité.

Olivier James

0 Commentaire

EADS retrouve les faveurs de l’agence Fitch Ratings

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS