Economie

EADS passe à la banque

Arnaud Dumas , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

La solidité des établissements bancaires suscite de plus en plus d'inquiétudes. Pas seulement sur les marchés financiers, mais aussi chez les industriels qui craignent de perdre une partie de leur trésorerie si l'une de leurs banques venait à faire défaut. Le directeur financier d'EADS, Hans Peter Ring, a ainsi admis, lors de l'Assemblée générale du groupe du 31 mai, étudier la faisabilité d'une banque interne. Celle-ci permettrait au groupe aéronautique de gérer en direct tout ou partie de ses réserves de trésorerie, estimées à 11 milliards d'euros. L'obtention d'une licence bancaire donnerait notamment le droit à l'industriel de déposer son argent directement auprès de la Banque centrale européenne (BCE). « Il y a actuellement 700 milliards d'euros déposés chaque jour[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte