Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

EADS : L'OCCASION MANQUÉE

, ,

Publié le

Les États allemand et français ont décidément du mal à prendre du champ avec l'actionnariat du groupe d'aéronautique et de défense pour en faire une entreprise comme les autres. La cession en cours par le groupe automobile Daimler de 7,5 % de sa participation et celle désormais envisagée outre-Rhin de 4,5 % supplémentaires par le consortium Dedalus auraient pu être l'occasion de se désengager, au moins partiellement. Que nenni ! Soucieux de préserver un équilibre franco-allemand, l'État allemand entend récupérer le tout via la banque publique KFW et se retrouvera bientôt avec 12 % du capital d'EADS !

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle