Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

EADS : L'OCCASION MANQUÉE

, ,

Publié le

Les États allemand et français ont décidément du mal à prendre du champ avec l'actionnariat du groupe d'aéronautique et de défense pour en faire une entreprise comme les autres. La cession en cours par le groupe automobile Daimler de 7,5 % de sa participation et celle désormais envisagée outre-Rhin de 4,5 % supplémentaires par le consortium Dedalus auraient pu être l'occasion de se désengager, au moins partiellement. Que nenni ! Soucieux de préserver un équilibre franco-allemand, l'État allemand entend récupérer le tout via la banque publique KFW et se retrouvera bientôt avec 12 % du capital d'EADS !

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus