EADS / BAE : Tom Enders favorable à une répartition 60/40%

Le patron d’EADS juge très équitable cette parité entre les actionnaires de deux entités dans le cadre du projet de fusion d’EADS avec BAE Systems.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

EADS /  BAE : Tom Enders favorable à une répartition 60/40%

A l’occasion d’une présentation devant la commission des Affaires économiques de la chambre basse allemande (Bundestag) ce 26 septembre, Tom Enders s'est dit favorable à une répartition 60/40% entre les actionnaires d'EADS et ceux de BAE. Il a aussi estimé qu’une présence d'actionnaires publics "dans des groupes de cette taille" n'est pas "absolument nécessaire".

Certains analystes ont estimé dans le cadre de ce projet qu’une répartition plus avantageuse à EADS (70%) serait plus juste. Les marchés ont en effet accueilli cette prévision de répartition avec frilosité lors de l’annonce du projet de rapprochement entre EADS et BAE Systems le 12 septembre dernier.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le gouvernement allemand avait également critiqué ce partage, dans un rapport du ministère allemand de l'Economie obtenu lundi par l'AFP. Mais EADS a démenti mardi des informations de presse évoquant une réévaluation de ce taux en sa faveur.

Le projet de fusion doit encore recevoir l’aval des gouvernements allemand, britannique et français en raison des enjeux stratégiques. Une réunion des ministres de la défense allemand, britannique et français destinée à élaborer une position commune face aux industriels doit se tenir à Chypre mercredi après-midi.

L’Allemagne est réticente notamment sur les garanties concernant le maintien des sites de production, qu’elle juge pas assez fermes, et sur les droits de veto limités des pays participants.

Selon la réglementation boursière britannique, les industriels ont jusqu'au 10 octobre pour annoncer une fusion ou abandonner leur projet. Ils peuvent également demander un report du délai, ce qu'ils souhaitent éviter.

1 Commentaire

EADS / BAE : Tom Enders favorable à une répartition 60/40%

FG
26/09/2012 11h:37

Par définition, la parité est une répartition 50/50. Il faudrait changer dans votre titre le mot parité par répartition ou partage.

Réagir à ce commentaire
1 Commentaire

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS