L'Usine Aéro

EADS / BAE Systems au coeur des discussions ministérielles cette semaine

, , ,

Publié le

Les ministres de la Défense allemand, britannique et français se réuniront à Chypre à l’occasion de la réunion informelle prévue entre eux.

EADS / BAE Systems au coeur des discussions ministérielles cette semaine © D.R. - EADS

Sommaire du dossier

"Jean-Yves Le Drian avait prévu d'être présent à cette réunion informelle des ministres de la Défense de l'Union européenne à Chypre. Après des discussions qu'il a eues avec certains de ses homologues, il réunira autour de lui son homologue britannique Philip Hammond et allemand Thomas de Maizière à Chypre, a expliqué un conseiller du ministre à l’AFP ce 24 septembre. Une première discussion tripartite au niveau des ministres de la Défense aura lieu à Chypre sur le dossier EADS/BAE mercredi ou jeudi".

Cette rencontre va intervenir quelques jours seulement après l’entretien entre David Cameron, Premier ministre britannique et le président de la République français François Hollande ce lundi matin. Ce dossier a aussi été abordé par le président français avec la chancelière allemande Angela Merkel en fin de semaine dernière.

Le 12 septembre, EADS et BAE Systems avaient dévoilé être en négociations en vue d'un rapprochement pour créer le numéro 1 mondial de l'aéronautique et de la défense. Cette fusion aux enjeux stratégiques et sociaux ne peut se concrétiser sans l'aval des Etats, en particulier de l'Etat français actionnaire d'EADS.

Les règles boursières en Grande-Bretagne imposent aux industriels de conclure un rapprochement avant le 10 octobre prochain. Faute d’accord, ils devront l’abandonner ou demander un prolongement du délai de négociations.  Le groupe EADS entend finaliser l’accord d’ici à cette date. Selon lui les discussions sur une potentielle fusion se déroulent de manière productive.

La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande avaient indiqué samedi ne pas avoir encore pris de décision sur ce projet même si l'échéance est désormais très brève. Mais ils avaient promis tous les deux de se prononcer dans les délais impartis.
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte