Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

E.Leclerc s'apprête à lancer son offre d'électricité verte et à petit prix

Simon Chodorge , , ,

Publié le , mis à jour le 12/09/2018 À 06H53

[ACTUALISÉ] E.Leclerc arrive le 13 septembre dans le secteur de l'énergie. L'enseigne de grande distribution va lancer une offre d'électricité verte aux particuliers et à petit prix. De quoi renforcer le poids des fournisseurs alternatifs face aux acteurs historiques du marché. Décryptage.

E.Leclerc s'apprête à lancer son offre d'électricité verte et à petit prix
Michel-Édouard Leclerc, PDG de E.Leclerc.
© DUARTE FILET Laetitia/ LSA

Actualisation du 12 septembre : Le géant français de la distribution E.Leclerc va se lancer dans le secteur de l’énergie. Dès le jeudi 13 septembre, l’enseigne proposera son offre d’électricité verte aux particuliers via Énergies E.Leclerc. L’entreprise veut concurrencer les opérateurs historiques avec une offre promotionnelle. Elle proposera au choix : une réduction de 20% par rapport au tarif réglementé de vente d’EDF créditée sur la carte de fidélité de ses magasins ; une réduction de 10% par rapport au tarif réglementé de vente d’EDF directement déduite sur la facture.

Lundi 23 juillet, Michel-Édouard Leclerc, PDG de l’enseigne, a annoncé sur son site internet le lancement d’une offre d’électricité aux particuliers. L’entreprise souhaite atteindre 3 millions de clients d’ici 2025, soit 10 % du marché français.

La mise en place de cette offre devrait déboucher sur la création de 200 emplois nets en France, selon lui. La hotline du service doit être basée à Tourcoing (Nord). “Nous sommes [...] en capacité de proposer une offre au meilleur prix, en agissant sur la seule partie du prix laissée à la libre appréciation de chaque fournisseur : les coûts d’approvisionnement et de commercialisation. Autrement dit, nous réduisons nos marges”, assure le PDG.

Le patron de E.Leclerc promet le service le moins cher du marché avec des tarifs d’énergie garantis pendant un an. Michel-Édouard Leclerc assure également que l’offre sera “verte” avec de l’électricité entièrement produite grâce à l’hydraulique, l’éolien et le solaire. “L’idée pour eux est de lier l’électricité avec les panneaux solaires qu’ils installent sur leurs parkings. D’un point de vue technique c’est compliqué mais d’un point de vue marketing c’est efficace”, analyse Julien Tchernia, président et cofondateur d’ekWateur, le cinquième fournisseur d’électricité français.

Une bonne nouvelle pour les fournisseurs alternatifs, moins pour EDF et Engie

Pour Julien Tchernia, l’arrivée d’E.Leclerc dans le secteur de l’énergie est une bonne nouvelle : “Cela traduit une ouverture du marché et la possibilité de choisir l’énergie comme n’importe quel autre produit. Les grands groupes ont l’avantage par rapport à nous d’avoir des moyens publicitaires très importants et d’éduquer le marché. Chose qui n’avait jamais été faite, ni par le médiateur de l’énergie, ni par les différents gouvernements."

“Les opérateurs historiques comme EDF et Engie vont perdre des parts de marché. Ils vont devoir s’adapter, devenir commerçants et proposer des prix et des offres intéressants”, ajoute le président d’ekWateur. Les chiffres de la Commission de régulation de l'énergie traduisent en effet la fragilisation d'EDF. En décembre 2017, elle parlait d'une perte de 100 000 clients par mois pour le fournisseur historique.

Selon Julien Tchernia, l’arrivée du géant de la distribution dans la fourniture d’électricité est également révélatrice de la conversion du secteur du transport à l’électricité : “Total comme E.Leclerc sont des gros vendeurs d’énergie pour le transport. Ils ont des stations-services partout. Nous avons là une preuve que les gros acteurs ont intégré que la mobilité électrique est le futur.”

Un service déjà testé

Le service d’E.Leclerc a été testé avant le lancement. “Quelques milliers de collaborateurs et adhérents du Mouvement E.Leclerc ont accepté de se porter volontaires pour rôder ce nouveau service, et nous permettre de faire les ultimes calages aussi bien techniques que dans la relation client", révèle Michel-Édouard Leclerc.

Pour ces bêta-testeurs, l’offre de E.Leclerc s’est traduite par une réduction de 16% du montant hors taxes de la consommation d’électricité. Cette différence est reversée aux clients sous forme de bons d’achat utilisables dans les magasins de l’enseigne, une façon pour l’entreprise d’attirer les clients vers les rayons de ses hypermarchés. Les testeurs pouvaient autrement opter pour une déduction de 10% sur le montant hors taxes de leur consommation d’électricité.

E.Leclerc n’est pas le premier distributeur à investir le secteur de l’énergie. En 2017, en partenariat avec GreenYellow, Cdiscount (filiale de Casino) a lancé une offre d’électricité. Engie, Eni et Total se sont également positionnées comme des fournisseurs alternatifs. Selon la Commission de régulation de l’énergie, 19% de la population française opte pour une offre de marché chez les fournisseurs alternatifs.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

24/07/2018 - 09h24 -

Tout ça ne va pas aider edf à sortir de l'impasse de l'endettement et de l'atome à tout prix ! Nous allons bientôt connaitre la vérité du prix de l'atome et de la sécurité nucléaire ?
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle