[L'industrie c’est fou] Après un voyage dans l'espace, ce vin de Bordeaux est estimé à 820 000 euros

[ACTUALISÉ] Des vignobles bordelais à l'orbite terrestre... En observant le vieillissement du vin et des vignes dans l'espace, la start-up française Space Cargo Unlimited espère armer les viticulteurs face au réchauffement climatique. L'une des bouteilles a été ajoutée au catalogue de Christie's, la prestigieuse maison de vente aux enchères.

Partager
[L'industrie c’est fou] Après un voyage dans l'espace, ce vin de Bordeaux est estimé à 820 000 euros
C'est la première fois que du vin ayant vieilli dans l'espace est proposé à la vente, selon Christie's.

Certains viticulteurs font vieillir leurs breuvages sous la mer. Dans la direction opposée, d’autres envoient leurs bouteilles… dans l’espace ! Fondée par deux Français, la start-up Space Cargo Unlimited a expédié du grand cru de Bordeaux (Gironde) et des branches de vigne dans la Station spatiale internationale (ISS). En étudiant les effets de la microgravité sur le vin, la jeune entreprise espère développer des applications pour l’agriculture de demain.

L'expérience intéresse aussi Christie's. La célèbre maison de vente aux enchères propose l'une des bouteilles via ses ventes privées depuis le 4 mai. C'est la première fois que du vin ayant vieilli dans l'espace est proposé à la vente, selon les commissaires-priseurs. Habituellement, une bouteille de Petrus millésime 2000 vaut dans les 5 000 euros. Ici, le « vin spatial » est estimé à 1 million de dollars (environ 820 000 euros). Le lot intègre un coffret luxueux réalisé par Les Ateliers Victor. Cette malle contient une deuxième bouteille « terrestre » du même millésime, ainsi que des verres, une carafe à décanter et un tire-bouchon fabriqué à partir d'une météorite.

(Le coffret a nécessité 900 heures de travail. Crédit : CHRISTIE'S IMAGES LTD. 2021)

Lever le mystère sur le vieillissement du vin

Depuis 2014 (date de sa création), Space Cargo Unlimited travaille sur la mission Wise (pour Vitis vinum in spatium experimentia). Le Centre national d’études spatiales (Cnes), l’Agence spatiale européenne (ESA) et des chercheurs de l’Institut de la vigne et du vin (ISVV) de Bordeaux apportent également leur contribution.

(Les branches de vignes sorties de leur container après leur retour sur Terre. Crédit : Olivier Bailly-Maître)

« La mission Wise entend faire avancer la recherche sur la viticulture autant que sur la vinification, expliquent les cofondateurs de la jeune pousse dans un communiqué. Ce processus ainsi que le vieillissement du vin restent largement un mystère. En les étudiant, le père fondateur de l'œnologie, Louis Pasteur, a fait des découvertes fondamentales pour les sciences de la vie. Aujourd'hui, nous pensons que les particularités uniques de l'environnement spatial peuvent nous aider à continuer ce travail de recherche. »

Dégustation à l'aveugle du « vin spatial »

Pour cette expérience, douze bouteilles de Petrus millésime 2000 ont séjourné dans l’ISS (on imagine la tentation des astronautes). Après un vol de 14 mois, les bouteilles sont redescendues sur Terre. Une première dégustation a eu lieu début mars. Lors de cette séance, des experts ont goûté à l’aveugle le « vin spatial » et le même millésime traditionnel.

(Space Cargo Unlimited a travaillé avec le franco-italien Thales Alenia Space et l'américain Nanoracks pour envoyer des bouteilles de vin dans l'espace. Crédit : Space Cargo Unlimited)

« De manière unanime, les deux vins ont été considérés comme de très grands vins », remarque Philippe Darriet, directeur de l’unité de recherche oenologie de l’ISVV. Les spécialistes ont tout de même perçu des différences de couleur entre les deux vins. Le programme de recherche et d'analyse n’en est qu’à ses débuts. Il doit se poursuivre pendant plusieurs années avec des observations sur les propriétés biochimiques du vin.

Des sarments de vigne replantés

Tout comme les bouteilles de vin, 320 sarments de vigne ont voyagé pendant dix mois à bord de l’ISS. Dans cet environnement extrême, les plantes subissent un développement accéléré ainsi qu'une forte exposition aux radiations. En activant leurs défenses, les vignes présentent des changements biologiques importants que les chercheurs souhaitent analyser. À terme, ils espèrent que ces observations se montreront utiles aux exploitations agricoles menacées par le réchauffement climatique.

(Les sarments de vigne envoyés dans l'espace et revenus sur Terre ont produit des premiers bourgeons. Crédit : SCU)

En partenariat avec le groupe Mercier, spécialiste de la production de plants de vigne, les sarments de vignes ont été replantées dans des serres quelques jours après leur retour sur Terre. « Après quelques semaines, les effets de l’absence de microgravité sur les sarments sont déjà visuellement perceptibles : on observe des bourgeons et une croissance plus rapide que sur les sarments restés sur Terre dans des conditions similaires », se réjouit Space Cargo Unlimited. « Même s’il est encore prématuré d’apporter des réponses scientifiques, ces premières observations valident l’approche innovante et inédite de Space Cargo Unlimited », estiment les cofondateurs. Une autre expérience devrait décoller en 2022, à nouveau vers la Station spatiale internationale.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

02 - BOHAIN EN VERMANDOIS

Travaux de réhabilitation d'un local commercial-.

DATE DE REPONSE 16/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS