Du vert en vue en Europe, la thèse de l'inflation passagère s'impose

par Patrick Vignal
Du vert en vue en Europe, la thèse de l'inflation passagère s'impose
Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi après le record de clôture inscrit la veille à Wall Street par le S&P-500, les investisseurs paraissant adhérer à la thèse selon laquelle la hausse de l'inflation aux Etats-Unis est due à des facteurs temporaires et s'apaisera. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse vendredi après le record de clôture inscrit la veille à Wall Street par le S&P-500, les investisseurs paraissant adhérer à la thèse selon laquelle la hausse de l'inflation aux Etats-Unis est due à des facteurs temporaires et s'apaisera.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien, le Dax à Francfort et le FTSE à Londres gagneraient tous autour de 0,15% à l'ouverture.

L'indice des prix "core CPI" aux Etats-Unis, qui mesure l'évolution des prix hors alimentation et énergie, est ressorti jeudi au-dessus des attentes, en hausse de 0,7% le mois dernier par rapport à avril et de 3,8% sur un an.

Les investisseurs, qui ont appris parallèlement que les inscriptions au chômage aux Etats-Unis avaient touché la semaine dernière un creux de près de 15 mois (), ne s'affolent pas pour autant et pensent que la Fed, dont les annonces de politique monétaire tomberont mercredi prochain, maintiendra une posture accommodante.

La banque centrale américaine ne devrait pas baliser le retrait progressif ("tapering") de ses achats d'actifs avant août ou septembre, selon une enquête réalisée par Reuters auprès d'économistes.

Le "tapering" lui-même ne devrait pas débuter avant 2022, pense Valentin Bissat, économiste et stratégiste de Mirabaud, qui souligne que 40% de la hausse des prix aux Etats-Unis sur le mois de mai provient de nouveau des prix des véhicules d'occasion et des billets d'avion.

"On maintient notre scénario de hausse temporaire de l'inflation", dit-il à Reuters.

Du côté de la zone euro, la Banque centrale européenne (BCE) a relevé jeudi ses prévisions de croissance et d'inflation tout en s'engageant à maintenir un soutien massif au crédit et à l'activité, dont la diminution risquerait de faire monter les coûts de financement et de compromettre la reprise.

"Il y a une désynchronisation des cycles économiques", souligne Valentin Bissat. "Le cycle américain est plus avancé que le cycle européen. A terme, on s'attend effectivement à ce que la Réserve fédérale resserre sa politique monétaire et réduise ses achats d'actifs en amont de la BCE.

A WALL STREET

La Bourse de New York a terminé en hausse jeudi avec un record de clôture pour le S&P-500 dans un climat marqué par le recul de la peur d'un emballement des prix entraînant un resserrement monétaire prématuré.

L'indice Dow Jones a gagné 0,06%, ou 19,10 points, à 34.466,24 points et le S&P-500, plus large, a pris 19,63 points, soit 0,47%, à 4.239,18 points, au-dessus de son précécent pic de clôture qui datait du 7 mai.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 108,58 points (0,78%) à 14.020,33 points.

EN ASIE

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo progresse légèrement à l'approche de la clôture et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,2%.

TAUX/CHANGES

L'apaisement des craintes entourant l'inflation se reflète dans le rendement des emprunts d'Etat américains à 10 ans qui a perdu jusqu'à 2,6 points de base dans les échanges en Asie pour toucher un plus bas depuis début de mars à 1,4335%.

Il a chuté de près de 13 points de base depuis le début de la semaine et s'oriente vers son repli hebdomadaire le plus marqué depuis un an.

Le dollar suit le mouvement avec un repli de 0,1% face à un panier de devises de référence.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut reculent légèrement, à 72,27 dollars le baril pour le Brent et à 70,06 dollars pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

(Édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

AVRIL

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS