Du vert en vue en Europe, la crainte de l'inflation s'apaise

par Patrick Vignal

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Du vert en vue en Europe, la crainte de l'inflation s'apaise
Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mardi dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques. Le CAC 40 parisien pourrait prendre autour de 0,17% à l'ouverture. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres gagneraient respectivement pour leur part 0,22% et 0,18%. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

(Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse mardi dans le sillage de Wall Street et des marchés asiatiques, les craintes entourant l'inflation s'apaisant après des déclarations rassurantes de plusieurs responsables de la Réserve fédérale.

D'après les contrats à terme sur les indices de référence, le CAC 40 parisien pourrait prendre autour de 0,17% à l'ouverture. Le Dax à Francfort et le FTSE à Londres gagneraient respectivement pour leur part 0,22% et 0,18%.

La remontée récente de l'inflation dans certains secteurs de l'économie américaine devrait s'atténuer une fois que les prix se seront éloignés des plus bas atteints au début de la pandémie et que les déséquilibres temporaires entre l'offre et la demande se seront résorbés, a déclaré lundi Lael Brainard, gouverneure de la Réserve fédérale.

D'autres décideurs de la banque centrale américaine sont également montés au créneau pour assurer le marché que l'institution avait l'intention de demeurer accommodante.

Le message est bien passé, comme en ont témoigné le repli du dollar et des rendements de la dette souveraine.

Les investisseurs redoutent depuis plusieurs mois que la forte reprise économique et la relance budgétaire massive entraînent un emballement des prix qui pourrait contraindre les grandes banques centrales à resserrer prématurément leur politique.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en hausse lundi, le repli des rendements des emprunts d'Etat américains ayant profité aux titres de croissance aux valorisations tendues, géants de la technologie en tête.

L'indice Dow Jones a gagné 0,54%, ou 186,14 points, à 34.393,98 points, le S&P-500, plus large, a pris 41,19 points, soit 0,99%, à 4.197,05 points et le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 190,18 points (1,41%) à 13.661,17 points.

Aux valeurs, Apple et Microsoft, ont tous les deux grimpé de plus de 2%.

EN ASIE

L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a pris 0,67% à et l'indice CSI 300 des grandes capitalisations de Chine continentale grimpe de près de 3%, à un pic de deux mois et demi, à l'approche de la clôture.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) gagne 1% pour évoluer à un plus haut de deux semaines.

TAUX/CHANGES

Le rendement des Treasuries à 10 ans se stabilise autour d'un plus bas de près de deux semaines, à 1,604%, et le dollar, proche de son récent plus bas de près de quatre mois face à un panier de devises de référence, recule encore.

L'euro gagne un peu de terrain à 1,2234 dollar et le rendement du Bund à 10 ans varie peu, autour de -0,145%, dans les premiers échanges en Europe.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut progressent très légèrement, à 68,60 dollars pour le baril de Brent et 66,09 dollars pour celui de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

(édité par Marc Angrand)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS