Du vert en vue à Wall Street, les résultats et la Fed en soutien

par Patrick Vignal

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Du vert en vue à Wall Street, les résultats et la Fed en soutien
Les principales Bourses européennes progressent jeudi à mi-séance à l'exception de Francfort. À Paris, le CAC 40 prend 0,54% et à Londres, le FTSE s'octroie 0,69% vers 10h15 GMT. À Francfort, le Dax cède en revanche 0,33%, /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse et les principales Bourses européennes progressent jeudi à mi-séance à l'exception de Francfort, les signaux rassurants lancés par la Réserve fédérale et des comptes trimestriels d'entreprises bien accueillis dans l'ensemble creusant l'appétit des investisseurs pour les actifs risqués.

Les contrats à terme sur les indices de référence de la Bourse de New York signalent une ouverture en hausse de 0,4% pour le Dow Jones, de 0,7% pour le S&P 500 et de près de 1% pour le Nasdaq, qui devrait bénéficier des bons résultats publiés mercredi par Apple.La tendance pourrait évoluer avec la publication à 12h30 GMT, soit une heure avant l'ouverture, de la performance du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis au premier trimestre.

À Paris, le CAC 40 prend 0,54% à 6.340,82 points et à Londres, le FTSE s'octroie 0,69% vers 10h15 GMT.

À Francfort, le Dax cède en revanche 0,33%, pénalisé par sa forte exposition au secteur automobile, fragilisé par la pénurie de semi-conducteurs.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 progresse de 0,4%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro de de 0,2% et le Stoxx 600 de 0,42%.

La Fed a dit mercredi au marché ce qu'il voulait entendre, à savoir qu'il était trop tôt pour parler d'une sortie de crise et, par conséquent, d'une inflexion de sa politique monétaire très accommodante.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Les investisseurs américains devraient saluer les comptes d'Apple qui a publié mercredi des résultats nettement supérieurs aux attentes de Wall Street et annoncé un programme de rachat d'actions de 90 milliards de dollars sur fond d'engouement pour les iPhone compatibles avec la 5G.

Ford devrait souffrir en revanche après avoir prévenu que la pénurie de semi-conducteurs pourrait réduire sa production de moitié au deuxième trimestre.

VALEURS EN EUROPE

Les annonces de Ford pèsent sur le secteur automobile européen qui affiche la plus forte baisse du jour (-1,77%). Renault (-2,52%) ferme la marche du CAC 40.

A l'inverse, le compartiment des télécoms gagne 0,58% après les résultats supérieurs aux attentes de Nokia qui bondit de 13,98%.

A Paris, après avoir perdu jusqu'à 5% en début de séance, STMicroelectronics reprend 2,87%, porté notamment par les résultats d'Apple, et signe la meilleure performance du CAC devant Airbus (+2,64%), dont la publication est applaudie par le marché.

TAUX

Après s'être orienté à la baisse mercredi dans la foulée des annonces de la Fed, le rendement des Treasuries à dix ans reprend trois points de base, à 1,6557%. Son équivalent allemand progresse plus légèrement, autour de -0,211%..

CHANGES

Le dollar progresse à peine face à un panier de devises de référence après être tombé plus tôt en séance à un creux de deux mois, pénalisé par le maintien par la Fed d'une politique très accommodante.

L'euro varie peu, autour de 1,212 dollar, dans l'attente des chiffres mensuels de l'inflation allemande (12h00 GMT).

PÉTROLE

Le pétrole est en hausse, l'optimisme sur la croissance de la demande de brut l'emportant sur les inquiétudes concernant l'impact de l'augmentation des cas de COVID-19 en Inde, au Japon et au Brésil.

Les deux contrats de référence sur le brut prennent chacun près de 1%, à 67,92 dollars pour le baril de Brent et 64,45 dollars pour celui de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI).

(édité par)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS