Du nouveau, du beau et du concret dans l'auto

Partager

Du nouveau, du beau et du concret dans l'auto

Nouveaux concepts

Un peu de légèreté pour commencer avec quelques innovations dans le domaine de l’automobile. Certains parleront de gadgets, d’autres de véritables avancées. Qu’importe, les constructeurs renouent avec l’originalité. Google a décidé de se lancer à l’assaut du monde automobile et propose désormais un GPS dans quelques modèles du constructeur General Motors. Le constructeur américain et d’autres misent aussi beaucoup sur le double embrayage depuis quelque temps sur leurs derniers modèles, histoire de rompre avec la sempiternelle boîte de vitesse traditionnelle.

Du côté du design, là encore, les constructeurs peuvent innover et proposer de nouveaux produits. A l’instar du constructeur français Renault qui lance une édition limitée de sa Twingo, avec la Twingo rive gauche qui arbore une Tour Eiffel. Certains diront que les constructeurs feraient bien de se préoccuper de véritables problèmes et de trouver des solutions au piratage de voitures par exemple, récemment examiné dans un rapport. Reste que Volkswagen, lui, assume parfaitement avoir gagné près de quatre millions de dollars grâce à un jeu sur Iphone. A chacun son gadget...

Tendances de marché

Pour revenir dans le monde réel, il suffit de regarder les ventes automobiles en Europe au mois d’avril pour comprendre que tout n’est pas si beau. Après dix mois de hausse, c’est de nouveau la chute. Peut-être un effet de la crise grecque diront certains. Mais plus sûrement une conséquence des diminutions ou fins des primes à la casse sur le marché.

L’Italie est l’un des marchés les plus touchés. Même certains sites de sa marque phare, Ferrari, se mettent en grève pour protester contre des réductions d’effectifs. Plus loin, au Brésil, ce sont les salariés de Renault qui réclament des participations plus élevées aux bénéfices. Mais attention, on a déjà connu pire. Et des bénéfices, General Motors en a enregistré au premier trimestre. Une bouffée d’air pour le groupe, après des mois et des mois de crise. Nissan suit la même tendance, ce qui lui permet de mettre fin aux réductions de salaires de ses cadres. Même le marché russe, figure emblématique de ce qu’a pu être la crise dans le secteur automobile, est reparti à la hausse en avril, grâce à la prime à la casse. Plus loin de nous encore, à Pékin, en quatre mois, ce sont près de 250 000 voitures qui ont débarqué sur les routes.

De quoi redonner confiance aux constructeurs, comme Ford, qui table sur une amélioration de sa situation en 2011. Du côté des analystes, on annonce le bout du tunnel aussi. Le dernier rapport de Pricewaterhouse Coopers en est la preuve. A priori, la production mondiale devrait reprendre. Et retrouver des niveaux historiques dès 2012. Bonne nouvelle. Sans doute le marché auto devra-t-il passer par une restructuration pour réaliser les objectifs annoncés. Si tel est le cas, Michelin est prêt. Il l’a dit.

Le pari des véhicules propres

Pour atteindre les chiffres de PwC, il faudra en tout cas compter sur les véhicules propres. Les Chinois le savent bien et sont déjà dans les starting blocks. On le sait depuis longtemps : l’Alliance Renault Nissan mise pleinement sur cette voiture propre. Elle a annoncé avoir déjà investi plus de quatre milliards d’euros dans son développement. Nissan a d’ailleurs annoncé cette semaine le prix de vente de sa future Leaf qui doit débarquer chez nous à la fin de l’année.

Plus globalement, les pays semblent y croire aussi, puisqu’ils investissent massivement dans les nouvelles énergies, selon la dernière étude Deloitte. La France semble avoir un peu contredit cette analyse cette semaine en publiant au Journal Officiel avec un an d’avance la réduction du bonus écologique.

Etonnant aussi, le même cabinet Deloitte a publié une étude qui démontre que le développement de véhicules électriques allait encore connaître de nombreux obstacles dans les mois à venir. Ce sont peut-être eux qui freinent l’ambition de Honda, qui de son côté semble ne pas croire en cette technologie. Et de miser plutôt sur les hybrides ou les véhicules roulant à l’hydrogène. Mais il n’est pas le seul dans ce segment là non plus. General Motors teste aussi cette dernière technologie et lance un projet pilote sur l’île d’Hawai.

La saga de la semaine : heuliez

Une semaine n’est pas sensationnelle si elle n’a pas sa saga. Et cette fois ci encore, c’est le nom d’Heuliez qui a rythmé notre semaine. L’annonce d’un possible dépôt de bilan dès lundi 17 mai, puis finalement un nouveau renoncement. Et oh surprise, dès le lendemain, finalement la direction choisit de passer au tribunal. Autant de tribulations auxquelles on ne suit plus grand-chose. Une chose est pourtant sûre : les 600 salariés sont toujours dans l’attente. Autre saga : les rappels. Chaque semaine a droit à son lot. Toyota, qui a payé son amende, BMW et Mercedes sont dans la liste, alors que Ford pourrait être sanctionné par le NHTSA.

%%HORSTEXTE:%%
BARBARA LEBLANC

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS