Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Du noir de carbone propre

Publié le

Avec son réacteur à plasma qui fonctionne entre 1 500 et 2000 °C, la canadienne Atlantic Hydrogen veut faire coup double : transformer du gaz naturel en un carburant qui brûle en émettant moins de gaz à effet de serre (GES), et produire du noir de carbone, solide utilisé comme pigment ou comme renfort dans des plastiques et caoutchouc (pneumatiques...). Appelé Carbon Saver, le procédé mis au point par la firme convertit le gaz naturel en un mélange enrichi en hydrogène, dont la combustion plus efficace réduit les émissions de CO2 de 7 % et les émissions de NOx de 50 à 90 %. Quant au carbone solide produit par la réaction, il ne génère pas de GES, contrairement au procédé actuel, qui utilise la combustion de produits pétroliers lourds. Après avoir validé sa technologie sur une installation pilote produisant 25 m3 par heure de gaz enrichi, Atlantic Hydrogen a lancé un projet de 1 000 m3/h avec EnCana, le premier producteur canadien de gaz naturel, qui y investit 3 millions de dollars.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle