du mardi 29 novembre 2005

  • Contre-offre amicale de l'allemand ThyssenKrupp sur le canadien Dofasco.
  • Merck veut économiser 4 milliards de dollars.
  • Les transporteurs routiers en colère.
  • Le nouveau chèque emploi-service.
  • L'or dépasse les 500 dollars l'once.
  • Partager

    Contre-offre amicale de l'allemand ThyssenKrupp sur le canadien Dofasco. Les ambitions américaines d'Arcelor contrariées sont à la « Une » de tous les quotidiens économiques du jour (Le Figaro, Les Echos, La Tribune...). L'acier américain semble en effet très convoité. ThyssenKrupp renchérit sur le canadien Dofasco, qui fait l'objet d'une OPA inamicale de la part d'Arcelor.
    L'offre du sidérurgiste allemand valorise le groupe canadien, fournisseur des Big Three de Detroit (General Motors, Ford et Chrysler), à 3,5 milliards d'euros, soit 300 millions d'euros de plus que sa rivale. La transaction pourrait être bouclée avant la fin du premier trimestre 2006, selon le groupe allemand.
    Le conseil d'administration du groupe nord-américain (7 400 salariés et 4,8 millions de tonnes d'acier par an) a aussitôt approuvé l'opération allemande. Toutefois, Arcelor pourrait surenchérir... En effet, plusieurs opérations de croissance externe ont récemment échappé au groupe sidérurgique européen, dirigé par Guy Dollé (l'ukrainien Krivorijstal a rejoint Mittal Steel, le consortium turc Oyak a repris en partie Erdemir). Reste à voir, dans les prochaines semaines, ce qui se passera maintenant autour du sidérurgiste chinois Laiwu...

    Merck veut économiser 4 milliards de dollars pour maintenir sa profitabilité, selon Les Echos. D'ici la fin de 2008, le groupe pharmaceutique américain devrait supprimer 11 % de ses effectifs - soit 7 000 emplois sur 63 000 dans le monde - et fermer cinq usines, sur 31. En cause : le retrait du marché de son anti-inflammatoire Vioxx ; l'expiration future de certains brevets stratégiques (Zocor, Proscar, Fosamax...) et le recul de son action en Bourse.
    Le troisième laboratoire pharmaceutique américain entend également fermer un centre de recherche fondamentale et deux centres de développement pré-cliniques.
    Ainsi, le groupe espère générer de 3,5 à 4 milliards de dollars d'économies entre 2006 et 2010, et chiffre le coût total de ce dégraissage entre 1,8 et 2,2 milliards de dollars.
    Retiré du marché en septembre 2004 après une étude interne concluant qu'il doublait les risques d'accidents cardiaques pour les patients traités pendant au moins dix-huit mois, le « Vioxx », un anti-inflammatoire, fait l'objet d'environ 6 500 plaintes individuelles et en nom collectif.
    Toutefois, « si la potion est amère pour les salariés, elle risque de s'avérer insuffisante pour rassurer pleinement les actionnaires », juge le quotidien.

    Les transporteurs routiers en colère, prépareraient un blocus du pays, annonce Le Parisien. Blocage des centres d'approvisionnement, prise d'assaut des barrières de péage sur les autoroutes... D'ici à la mi-janvier, les transporteurs pourraient lancer un bras de fer avec l'Etat s'il ne leur restituait pas un arriéré de TVA de plus d'un milliard d'euros, perçu sur les péages par les sociétés d'autoroutes entre 1996 et 2000.
    En fait, depuis le 1er janvier 2001, et pour se conformer à une décision de la Cour de justice des communautés européennes datant de septembre 2000 (mais rétroactive pour la période 1996-2000), les sociétés d'autoroutes ont du faire apparaître la TVA sur les facturettes de péage, permettant ainsi aux transporteurs d'en être remboursés... Un « délai de prescription » que Bercy voudrait voir passer de quatre à deux ans, selon Le Parisien.

    Le nouveau chèque emploi-service. Le 1er janvier 2006, « le chèque emploi service universel » (cesu) devrait être mis en place, rappelle Le Figaro Economie. Les entreprises pourront alors donner à leurs salariés ce moyen de paiement pour régler la garde d'enfants à domicile et hors du domicile, le soutien scolaire à domicile, les petits travaux de jardinage... La liste n'est pas exhaustive. Il fonctionnera comme un ticket restaurant et permettra aux entreprises publiques ou privées de prendre en charge une partie des frais de leurs salariés. Jean-Louis Borloo, ministre de l'emploi, en attend la création de 500 000 postes en trois ans. Déjà, 1,7 million de familles a recours à des salariés à domicile.

    L'or dépasse les 500 dollars l'once, une première depuis dix-huit ans. En Asie, l'or a dépassé les 500 dollars l'once (500,5 $) pour la première fois depuis le 14 décembre 1987 (502,97 $). Les investisseurs craignent l'inflation et les tensions politiques en cherchant à se diversifier dans les métaux précieux.
    Pierre Lassonde, le président de la compagnie américaine Newmont Mining, l'un des premiers producteurs d'or, a même prédit que l'or atteindrait 525 dollars l'once début 2006, explique lesechos.fr.
    Evoluant dans le sillage de l'or, le platine a dépassé les 1 000 dollars l'once et se retrouve à son niveau le plus élevé depuis 1980.

    Bonne journée et à demain !

    Catherine MOAL

    Partager

    LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

    Trophée

    TROPHÉES DES USINES 2021

    100% digital , live et replay - 27 mai 2021

    Gestion industrielle et Production

    Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

    Conférence

    MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

    100% digital , live et replay - 27 mai 2021

    Gestion industrielle et Production

    Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

    Formation

    Espace de travail et bien-être des salariés

    Paris - 01 juin 2021

    Services Généraux

    Optimiser l’aménagement du bureau

    LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

    ARTICLES LES PLUS LUS