Du chômage partiel pour le chantier naval Sobrena

Partager

Social. Le chantier naval brestois, composé de 245 salariés, est spécialisé dans la réparation de navires de commerce, notamment des méthaniers. Cette filiale du groupe local Meunier Industries vient d'annoncer au représentant du personnel une période de chômage technique, dont les contours seront prochainement définis.

En effet, Sobrena est confrontée à un carnet de commandes qui s'est totalement vidé. C'est la conséquence de la crise des années passées : le nombre de navires de commerce en construction a diminué, ce qui a des conséquences sur la maintenance.
Surtout, le coût de la main d'œuvre de Sobrena est bien supérieur aux tarifs pratiqués dans les chantiers situés en Asie et ailleurs en Europe, en Pologne notamment.
Les délégués CGT craignent même la fermeture pure et simple de ce chantier naval brestois qui a progressivement perdu des clients locaux comme l'armement Brittany Ferries (Roscoff), dont les navires sont désormais entretenus en Pologne.
Les difficultés de Sobrena sont inquiétantes pour l'ensemble des activités du Port de commerce de Brest. Ce chantier fait travailler de nombreux sous-traitants. Et il est le principal utilisateur des formes de radoub -carénage à sec- gérées par la CCI de Brest.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS