Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

DS Smith emballe l'emballage

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

DS Smith emballe l'emballage
Le Combi 150R fabrique 30 caisses en carton par minute.
© cRéDIT PHOTO

Les équipementiers de l’emballage ont le sourire, avec un chiffre d’affaires en croissance de 12,5 % entre 2015 et 2016, selon « Emballages Magazine » (édité, comme « L’Usine Nouvelle », par Infopro Digital). Une performance, alors que le produit intérieur brut a progressé sur la même période de 1,1 %. Les fabricants d’emballages, eux, font grise mine. À l’exception du bois, la quasi-totalité des segments connaît une baisse d’activité : conditionnement métallique (-3,8 %), verre (- 2,3 %), plastiques (- 1,4 %). Les papiers et les cartons résistent mieux avec un léger recul de 0,7 %.

Dans ce contexte, le cartonnier britannique DS Smith a été bien inspiré de mettre au point son Combi 150R, une machine formeuse encaisseuse robotisée. Cet équipement de fin de ligne, récompensé par un Oscar de l’emballage en 2017, associe une formeuse sur mandrin robotisée, un poste d’encaissage et un système de fermeture. Un quatrième module, disponible en option, est prévu pour l’insertion d’intercalaires. Capable de former des caisses de une à trois pièces et des plateaux prêts à vendre de type Trayzer, la machine, destinée notamment à l’emballage des boissons et de la cosmétique, atteint une vitesse de 60 caisses par minute.

Compacte grâce à l’intégration de compo­sants d’automatismes miniaturisés, elle mesure de 11 à 20 mètres. Sa particularité repose sur la combinaison de la technologie de la formation sur mandrin développée par le fabricant avec l’encaissage robotisé. Une fois extraite du magasin, la découpe à plat de carton glisse sous le gabarit métallique avant de l’enrober grâce à l’action simultanée de robots. Deux secondes suffisent, de la mise en volume à l’éjection de la caisse en passant par le collage des rabats.

L’entité machines du cartonnier indique que son système autorise l’utilisation de carton plus léger que des solutions traditionnelles, tout en assurant une résistance équivalente à la compression ­verticale. Outre la classique caisse à quatre côtés, les utilisateurs peuvent produire des formes géométriques plus complexes, à six ou huit côtés, et même avec des bords arrondis. Il faut compter une dizaine de minutes pour passer d’un format à l’autre. Le fabricant garantit une production sans gaspillage ni déchet grâce un taux d’efficience élevé évitant tout arrêt de production. La phase d’encaissage, en double tracking (caisses et produits), est contrôlée par les servomoteurs.

Implanté à Dijon (Côte-d’Or), DS Smith ­Packaging Systems emploie 80 personnes qui conçoivent et fabriquent une centaine de machines par an. Le groupe DS Smith a réalisé un chiffre d’affaires de 5,4 milliards d’euros en 2017. 

Principaux concurrents

  • Gebo Cermex (France)
  • Intelis (France)
  • MG-Tech (France)

Caractéristiques

  • Contrôle de la quantité de colle avec détection des non-conformités
  • 50 programmes machines
  • Armoires électriques intégrées dans les montants de la machine
  • Tablette interactive pour l’opérateur
  • Magasin grande capacité à hauteur de travail (à 90 cm du sol)
  • Longueur 11 à 20 m

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle