Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Drones : un expert britannique dénonce la sécurité des centrales nucléaires françaises

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Un expert britannique mandaté par Greenpeace a remis, le 24 novembre, aux parlementaires français, un rapport sur la sécurité des centrales nucléaires hexagonales. Au moins une quinzaine de survols illégaux de drones ont été recensés par les exploitants de sites ces dernières semaines.

Drones : un expert britannique dénonce la sécurité des centrales nucléaires françaises © Wikimedia commons - Jean-Louis Zimmermann

Les conclusions du rapport de John Large, l'expert britannique mandaté par l'association de défense de l'environnement Greenpeace, sont accablantes.

Ce texte remis le 24 novembre à l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) ne sera pas rendu public mais, dans les grandes lignes, il est alarmiste quant à la sécurité ses installations nucléaires françaises, jugées très vulnérables par cet expert.

"source de préoccupation majeure"

Comme le rapport l'AFP, quatre scénarios d'attaque avec des drones sur des sites nucléaires français ont été étudiés par John Large. "Si ces scénarios s'étaient déroulés dans la réalité, il y aurait eu un risque de rejet radioactif majeur", a-t-il assuré devant les parlementaires pendant son audition.

Les moyens déployés pour assurer la sécurité des centrales françaises sont "obsolètes", ayant été pensés pour contrer des attaques - notamment via des drones - utilisant "des technologies aujourd'hui dépassées", note-t-il.

"Ces multiples survols", "ainsi que l'existence reconnue des vulnérabilités des centrales en fonctionnement, devraient être une source de préoccupation majeure pour nous tous", a-t-il déclaré lors de son audition. 

Ce rapport intervient alors que les survols illégaux de centrales nucléaires par des drones civils se multiplient à travers l'Hexagone. Enquête de l'armée de l'air, arrestation de suspects, création d'un groupe d'intérêt à l'Assemblée nationale... Les pouvoirs publics tentent de s'emparer du problème et de cadenasser une réglementation sur les drones pourtant parmi les plus abouties au monde.

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus