Drones américains, Alstom, Engie, Airbus et Safran en Chine... Les 5 articles les plus lus de la semaine

Publié le

Quels articles vous ont le plus intéressés cette semaine sur le site de L'Usine Nouvelle ? Dans notre top 5 : Les États-Unis développent de nouveaux drones, Alstom se lance dans la production de trains électriques à batterie, Rolls-Royce vend ses activités de services nucléaires à Westinghouse Electric Company, Isabelle Kocher sera-t-elle reconduite à la tête d'Engie ? Airbus et Safran suspendent leur production en Chine à cause du coronavirus.

Drones américains, Alstom, Engie, Airbus et Safran en Chine... Les 5 articles les plus lus de la semaine
Un X-61A lors de son vol d'essai en novembre 2019.
© DARPA

1 - Les États-Unis développent les "Gremlins", de nouveaux drones déployables directement en vol

Via leur agence chargée du développement de technologies militaires, les États-Unis mettent au point un nouveau type de drone. Les X-61A, ou "Gremlins" pour les intimes, sont de petits engins déployés en groupes et directement en vol à l'aide d'avions C-130.

2 - Après l’hydrogène, Alstom va produire des trains électriques à batterie

Alstom vient de remporter un contrat pour fabriquer et maintenir onze trains électriques à batterie pour la ligne Leipzig-Chemnitz en Allemagne. Une première qui permet au constructeur français de proposer toute la palette des systèmes de traction.

3 - Ces activités nucléaires en France que Rolls-Royce ne vend pas à Westinghouse

L’américain Westinghouse met la main sur les activités services nucléaire du Britannique Rolls-Royce. Le site français de Mondragon (Vaucluse) est concerné mais pas celui de Meylan (Isère).

4 - Engie sous haute surveillance

Engie joue gros en ce début d’année 2020. C’est à la fin février que sera décidé si le mandat de sa directrice générale, Isabelle Kocher, sera renouvelé lors de la prochaine assemblée générale, en mai, pour quatre ans.

5 - En Chine, Airbus et Safran à l’arrêt à cause du coronavirus

En raison du coronavirus, Airbus a été contraint de suspendre l’activité de sa ligne d’assemblage chinoise, à Tianjin. L'équipementier aéronautique français Safran a aussi fermé plusieurs usines.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte