[DRÔLES DE BATEAUX] L’Archinaute naviguera face au vent grâce à son éolienne

,

Publié le

Série d'été Cet été, L’Usine Nouvelle prend le large avec de drôles de bateaux : étonnants, innovants, déroutants, en projet ou déjà navigants. Dans le deuxième épisode de cette mini-saga maritime, l’Archinaute, un trimaran électrique qui tire son énergie d’une éolienne.

[DRÔLES DE BATEAUX] L’Archinaute naviguera face au vent grâce à son éolienne

L’Archinaute est un projet à part parmi les bateaux écologiques. Il ne s’agit pas à proprement parler d’un voilier, mais plutôt d’un bateau électrique alimenté par une éolienne. Le gros avantage de cette option, c’est que l’Archinaute peut naviguer face au vent, là ou un voilier doit tirer des bords à 45 degrés environ du vent.

L’idée est portée par un ingénieur de l’École centrale Paris, Charles-Henri Viel. Une maquette a montré la faisabilité du projet. L’objectif est de réaliser un trimaran de 12 mètres de long portant une éolienne carénée de 8 mètres de diamètre. Selon les calculs de son concepteur, l’Archinaute devrait être capable de naviguer à une vitesse égale à la moitié de celle du vent. Et en cas de vent très fort, un mécanisme de pas variable adapte la vitesse de rotation des pales avant de mettre, éventuellement, l’éolienne en drapeau. L’Archinaute fait partie des lauréats du concours organisé par le ministère de l’Environnement "100 projets pour le climat".

Patrice Desmedt

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte