Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Droit d'ingérence du Medef dans le débat politique

, ,

Publié le

59 % des Français jugent normal que le Medef fasse connaître ses principales positions économiques et sociales au cours de la campagne électorale présidentielle. Seuls 28 % y sont opposés et 13 % indécis.

Ce sont les chiffres tirés du sondage réalisé par l'Ipsos pour le Mouvement des entreprises de France. « Il est clair et il est encourageant que l'opinion publique approuve notre démarche », s'est bien entendu félicité Ernest Antoine-Seillière.

A une exception près, les sondés approuvent les neuf propositions plébiscitées par le Medef à l'occasion de son congrès extraordinaire à Lyon, le 15 janvier. A commencer par la mise en place de plans de formation pour les salariés, avec compte-épargne-formation (81 %) et l'assouplissement des 35 heures (75 %).

Agées de dix-huit ans et plus, les 919 personnes interrogées par téléphone les 15 et 16 mars derniers approuvent également à 71 % la mise en place de fonds de pension facultatifs comme de compléments de retraite. Ils sont aussi favorables (68 %) à l'idée d'associer les chefs d'entreprises aux décisions des pouvoirs publics ou encore à celle d'abaisser le taux d'impôt sur les sociétés au niveau moyen des pays de l'Union européenne (66 %).

Présent dans toutes les réponses, le clivage droite-gauche apparaît surtout sur la question de diminuer le taux d'impôt sur les patrimoines et la transmission d'entreprises, avec 60% d'approbation au total mais seulement 45% chez les électeurs de Jospin. Enfin, seule la proposition de remplacer les cotisations sociales maladie sur les salaires par une cotisation type CSG n'a pas recueilli l'assentiment des sondés, avec seulement 32% de personnes favorables. Un point sur lequel le Medef a décidé de faire des efforts pédagogiques.

Valérie MARCELLIN

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle