Drahi, nouvel actionnaire de BT, ne cherche pas à secouer le groupe

par Paul Sandle et Kate Holton

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Drahi, nouvel actionnaire de BT, ne cherche pas à secouer le groupe
Le milliardaire et magnat des télécoms Patrick Drahi ne poussera pas BT à vendre une participation dans sa division de réseaux Openreach et, comme d'autres investisseurs majeurs du groupe britannique, il pense qu'un partenaire n'est peut-être pas nécessaire pour construire un réseau de fibre optique, a déclaré à Reuters une source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

LONDRES (Reuters) - Le milliardaire et magnat des télécoms Patrick Drahi ne poussera pas BT à vendre une participation dans sa division de réseaux Openreach et, comme d'autres investisseurs majeurs du groupe britannique, il pense qu'un partenaire n'est peut-être pas nécessaire pour construire un réseau de fibre optique, a déclaré à Reuters une source proche du dossier.

Le fondateur et dirigeant d'Altice Europe a surpris les investisseurs en annonçant, au début du mois, une prise de participation de 12,1% dans BT Group, ce qui en fait le principal actionnaire de l'opérateur britannique télécoms.

Cette prise de participation a suscité des spéculations selon lesquelles Patrick Drahi pourrait être tenté de faire pression en faveur d'une vente ou d'une scission d'Openreach.

L'entrée au capital de l'homme d'affaires franco-israélien est intervenue un mois après l'annonce par BT d'un plan visant à trouver un partenaire pour la construction d'une partie de son nouveau réseau de fibre optique.

La source, qui s'est exprimée sous couvert d'anonymat, a cependant déclaré qu'une scission d'Openreach constituerait une énorme distraction pendant la construction du réseau. Certains des principaux actionnaires de BT ne pensent pas que la création d'une coentreprise soit nécessaire, a-t-elle ajouté.

Altice et BT ont refusé de commenter.

D'après deux sources, Patrick Drahi a rencontré la direction de BT à Londres la semaine dernière. Il a confirmé en privé ce qu'il avait dit en public : il est favorable à l'idée d'investir plusieurs milliards pour construire les réseaux de fibre optique et 5G dont la Grande-Bretagne a besoin pour stimuler sa productivité.

Une de ces sources a déclaré que Patrick Drahi était entièrement aligné avec l'autre actionnaire principal de BT, Deutsche Telekom.

(Version française Federica Mileo, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS