Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Draghi (BCE) dit qu'il n'est pas chargé de réguler le Bitcoin

Publié le

FRANCFORT (Reuters) - Ce n'est pas à la Banque centrale européenne (BCE) de réguler le Bitcoin, a déclaré mardi son président Mario Draghi, tout en avertissant le public des risques associés à la cryptomonnaie.

Draghi (BCE) dit qu'il n'est pas chargé de réguler le Bitcoin
Ce n'est pas à la Banque centrale européenne (BCE) de réguler le Bitcoin, a déclaré mardi son président Mario Draghi, tout en avertissant le public des risques associés à la cryptomonnaie. /Photo prise le 5 février 2018/REUTERS/Vincent Kessler
© VINCENT KESSLER

Les appels à une intervention des autorités - y compris des banques centrales - pour réguler le marché des monnaies virtuelles se font de plus en plus nombreux face à leurs fluctuations erratiques et à des vols en série, ainsi qu'à leur prolifération.

Pour Mario Draghi, qui répondait aux questions du public dans une vidéo, l'interdiction ou la régulation de ces monnaies ne figurent pas parmi les missions de la BCE.

"Vous avez été nombreux à envoyer des questions pour savoir si la BCE allait interdire ou réguler le Bitcoin", a-t-il dit. "Je dois vous dire que ce n'est pas de la responsabilité de la BCE."

Agustin Carstens, directeur général de la Banque des règlements internationaux (BRI), a appelé la semaine dernière les banques centrales à mettre fin à ce qu'il a qualifié de "pyramide de Ponzi" des cryptomonnaies, en restreignant leur accès aux banques et infrastructures financières.

Les grands banquiers centraux doivent aborder la question lors du sommet du G20 qui se tiendra à Buenos Aires en mars.

En réponse à une question sur l'opportunité d'acheter du Bitcoin, Mario Draghi a appelé à la prudence.

"Franchement, j'y réfléchirais à deux fois", a-t-il dit.

Il a souligné que la valeur du Bitcoin avait fluctué beaucoup plus violemment que l'euro et que les cryptomonnaies n'étaient garanties par aucune institution publique.

(Francesco Canepa, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle