DowDuPont revoit la répartition au sein de ses trois pôles

(Reuters) - DowDuPont, nouveau groupe chimique né de la fusion entre les américains Dow Chemical et DuPont, va modifier la répartition des activités au sein des trois pôles qu'il va créer afin d'éviter une confrontation prolongée avec certains fonds activistes, une décision qui fait grimper l'action.
Partager

Le titre du géant américain de la chimie prend 2,23 % à 68,34 dollars à New York vers 14h45 GMT, signant la plus forte hausse du Dow, qui gagne 0,2% au même moment.

Le groupe va se scinder en trois sociétés spécialisées respectivement dans les sciences des matériaux, les produits de spécialités et les semences, mais certains investisseurs comme les fonds Trian Partners de Nelson Peltz et Third Point de Daniel Loeb pressaient les deux entreprises de revoir la répartition de leurs activités au sein de ces trois entités.

DowDuPont a annoncé mardi qu'il prévoyait désormais de regrouper certaines activités liées aux sciences des matériaux, au sein du pôle produits de spécialités, conformément à ce que suggérait Third Point en mai dernier.

Ces activités représentent un chiffre d'affaires annuel de huit milliards de dollars (6,7 milliards d'euros) et incluent les systèmes de purification d'eau et l'automobile.

"Nous pensons que (ce changement) constitue une amélioration significative par rapport à la proposition de scission initiale", écrit Jonas Oxgaard, analyste de Bernstein.

Trian Partners a dit pleinement soutenir cette nouvelle répartition. "Notre intention, depuis que nous nous sommes impliqués dans les discussions de fusion, soit dès novembre 2015, était de contribuer à ce que le groupe réalise cette répartition cruciale en temps voulu; nous pensons que les actionnaires y ont vraiment gagné."

Personne chez Third Point n'était disponible dans l'immédiat pour commenter cettte information.

DowDupont a également indiqué qu'il scinderait l'ancienne Dow Corning et qu'il répartirait ses lucratives activités dans les silicones au siein des pôles matériaux et produits de spécialités.

L'actionnaire minoritaire Glenview Capital Management a déclaré de son côté que la décision de DowDuPont constituait "un premier pas important" mais aussi qu'elle entraînait une sous-évaluation de la société et il recommande des rachats d'actions.

(Nivedita Bhattacharjee; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS