Doux : Xavier Beulin mauvais perdant

S’il était sportif, on aurait dit qu’il était mauvais joueur, ou, plutôt, mauvais perdant.

Partager
Doux : Xavier Beulin mauvais perdant

Mais Xavier Beulin préside la FNSEA, le syndicat majoritaire dans la profession agricole, et est, à ce titre, un interlocuteur de poids des pouvoirs publics. Cela ne l’empêche pas de remettre en cause la compétence "d’un tribunal de commerce d’une petite bourgade". Les habitants de Quimper (Finistère) apprécieront !

Invité mercredi 29 août de Jean-Pierre Elkabbach, sur Europe 1, Xavier Beulin s’en est pris au tribunal de commerce de la préfecture du Finistère et à sa gestion du dossier Doux. Faut-il rappeler que Xavier Beulin préside aussi la société Sofiprotéol dont l’offre pour reprendre les activités de Doux a été retoquée par ce même tribunal ? Promis juré, si le président de la FNSEA juge mauvaise la décision rendue publique le 1er août, c’est "parce qu’elle remet en cause un projet industriel pour la filière avicole française et mon rôle là-dedans ce n’était pas de jouer [celui] de l’industriel, [mais de] coordoner un ensemble d’acteurs pour préserver en France une filière, la filière volailles".

Xavier Beulin s’est bien gardé d’indiquer que la décision du tribunal qui lui était défavorable avait reçu l’assentiment de l’administrateur judiciaire. Trop sûr de son coup le président de Sofiprotéol ? Malgré l’appui du gouvernement, son groupe n’est pas parvenu à convaincre les juges du tribunal pas plus que les élus locaux, toutes tendances confondues, qui voulaient sauver Doux, ou du moins ce qu’il en reste, en évitant son démantèlement. "Quand on parle de milliers d’emplois, quand on parle de milliards d’euros de chiffre d’affaires, je ne suis pas sûr que le tribunal de commerce d’une petite bourgade ait la capacité d’appréhender les sujets correctement", a estimé Xavier Beulin. Fallait-il, pour réussir sa rentrée, que le président de la FNSEA s’attaque au "le tribunal de commerce d’une petite bourgade ?"

A trop donner l’impression qu’il défend ses intérêts, quand bien même il prétend œuvrer pour l’intérêt général, le président de la FNSEA prend le risque d’être moins écouté. Les juges de Quimper, qui doivent statuer mercredi 5 septembre sur l’avenir du pôle frais de Doux, savent, par avance, qu’ils ne couperont pas au reproche d’amateurisme. Quant aux centaines de salariés qui vont se retrouver sur le carreau, ce ne sont pas les rodomontades du président de la FNSEA qui changeront quoi que ce soit à leur sort…

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur d'études vidéo procédé et réseaux industriels F/H

ORANO - 19/01/2023 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - Meyreuil

Aménagement de la Bastide Ballon

DATE DE REPONSE 13/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS