Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Doux malade, la filière volaille est à l'agonie

, , , ,

Publié le

Les éleveurs de volailles de la région Centre ont tiré la sonnette d'alarme auprès des pouvoirs publics. Les difficultés du groupe Doux menacent leurs exploitations.

Doux malade, la filière volaille est à l'agonie © Doux

Une centaine d'éleveurs de volailles de la région Centre en contrat avec le groupe Doux ont alerté les pouvoirs publics : depuis que l'industriel breton est en redressement judiciaire, l'usine d'aliments pour bétail du groupe Doux à Clémont (Cher) ne les approvisionne plus. Plusieurs dizaines de milliers d'animaux se trouvent en danger.

A l'issue d'une réunion mardi 12 juin à la préfecture de région à Orléans (Loiret) en présence des deux médiateurs du groupe, la Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FRSEA) et les Jeunes Agriculteurs (JA) ont demandé au représentant de l'Etat, Michel Camux, de "réquisitionner les matières premières nécessaires à la fabrication des aliments".

Sans se résoudre à une telle mesure, le préfet a obtenu des engagements du groupe Doux sur le maintien de la chaîne de production. Le leader européen de la volaille a affirmé que la bonne tenue des ventes à l'export et en France permettrait d'honorer les factures. L’approvisionnement en aliments des élevages pourrait ainsi reprendre dès cette fin de semaine.

Par ailleurs, le préfet s'est engagé à renforcer la filière avicole en région Centre, qui vient de perdre plusieurs petits abattoirs et des éleveurs. Elle représente quelque 4 000 emplois dans toute la région Centre. Doux emploie directement 210 personnes dans une usine de transformation de produits frais à Blancafort et dans une unité de production d'aliments à Clémont (Cher).

Stéphane Frachet

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle