Doux malade, la filière volaille est à l'agonie

Les éleveurs de volailles de la région Centre ont tiré la sonnette d'alarme auprès des pouvoirs publics. Les difficultés du groupe Doux menacent leurs exploitations.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Doux malade, la filière volaille est à l'agonie

Une centaine d'éleveurs de volailles de la région Centre en contrat avec le groupe Doux ont alerté les pouvoirs publics : depuis que l'industriel breton est en redressement judiciaire, l'usine d'aliments pour bétail du groupe Doux à Clémont (Cher) ne les approvisionne plus. Plusieurs dizaines de milliers d'animaux se trouvent en danger.

A l'issue d'une réunion mardi 12 juin à la préfecture de région à Orléans (Loiret) en présence des deux médiateurs du groupe, la Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles (FRSEA) et les Jeunes Agriculteurs (JA) ont demandé au représentant de l'Etat, Michel Camux, de "réquisitionner les matières premières nécessaires à la fabrication des aliments".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Sans se résoudre à une telle mesure, le préfet a obtenu des engagements du groupe Doux sur le maintien de la chaîne de production. Le leader européen de la volaille a affirmé que la bonne tenue des ventes à l'export et en France permettrait d'honorer les factures. L’approvisionnement en aliments des élevages pourrait ainsi reprendre dès cette fin de semaine.

Par ailleurs, le préfet s'est engagé à renforcer la filière avicole en région Centre, qui vient de perdre plusieurs petits abattoirs et des éleveurs. Elle représente quelque 4 000 emplois dans toute la région Centre. Doux emploie directement 210 personnes dans une usine de transformation de produits frais à Blancafort et dans une unité de production d'aliments à Clémont (Cher).

Stéphane Frachet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS