Doux : le ministre de l'Agriculture souhaite une amélioration des offres de reprise

Suite à la liquidation judiciaire du pôle frais du volailler prononcée le 10 août dernier, cinq repreneurs potentiels se sont manifestés.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Doux : le ministre de l'Agriculture souhaite une amélioration des offres de reprise

Le ministre de l'Agriculture Stéphane le Foll est dans l'expectative concernant le dossier Doux. "Il faut que l'on soit vigilants à ce que les offres industrielles soient retenues et il faut qu'on puisse les améliorer", a-t-il prévenu en marge d'une visite dans le Finistère le 18 août.

Le groupe volailler Doux, en proie à de grandes difficultés financières depuis plusieurs mois, a vu son pôle frais liquidé le 10 août dernier sur décision du tribunal de commerce de Quimper. Cinq repreneurs se sont manifestés, et une sixième offre de reprise iranienne attend d'être validée par le tribunal. Une dernière offre à propos de laquelle il n'a pas souhaité faire de commentaires.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Par rapport à d'autres propositions faites il n'y a pas si longtemps, Sofiproteol en particulier, on a perdu, il y a encore des progrès à faire", a-t-il ajouté. Le consortium Sofiprotéol avait en effet piloté une offre de reprise globale du volailler avant la décision de la justice de séparer les activités "pôle frais", "exports" et "produits élaborés" des offres de reprise.

Les dirigeants de Doux, le PDG Charles Doux en tête, ont, eux, présenté un plan de continuation pour les branches export et produits élaborés. "Le plan de continuation, c'est quoi ? s'est interrogé le ministre. A part savoir que la Barclays va prendre 80 % du capital et que les Saoudiens vont investir et assurer le plan de continuation, je n'ai pas d'éléments nouveaux".

L’activité du pôle frais doit perdurer jusqu’au 10 septembre prochain, d’après le tribunal qui aura à se prononcer sur l’attribution du pôle après examen des offres déposées ce jour. Le tribunal pourrait trancher au cours de la première semaine de septembre, lors d'une audience dont la date n'a pas encore été fixée.

Une période d’observation pour les autres pôles du groupe a été mise en place jusqu’au 30 novembre.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    DOUX
ARTICLES LES PLUS LUS