Doux doit régler les éleveurs avec sa fortune personnelle selon un élu

René Louail, conseiller régional EEVL et candidat dans la 3ème circonscription des Côtes d'Armor, incite l’Etat et les éleveurs à saisir le tribunal.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Doux doit régler les éleveurs avec sa fortune personnelle selon un élu

Dans un communiqué publié le 7 juin, l’élu de Bretagne estime que Doux doit régler les sommes dues aux éleveurs en impliquant la fortune personnelle du fondateur, Charles Doux.

"Nous demandons à l'Etat et invitons les éleveurs à saisir le tribunal et demander l'extension du règlement judiciaire de l'entreprise Doux à sa fortune personnelle, souligne-t-il. Doux doit et peut payer intégralement les éleveurs".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Il s’appuie sur le fait que la famille est classée 146ème fortune de France. Elle dépasserait selon lui les 300 millions d’euros. "En refusant le plan de cession amiable proposé par ses partenaires, avec soutiens financiers à hauteur de 35 millions d'euros proposés par l'Etat, Charles Doux a choisi la manière forte par dépôt de bilan, souligne l’élu. Cette méthode jusqu'au-boutiste, sans consultation préalable des créanciers et après avoir empoché 54,9 millions d'euros d'aides (ndlr: européennes dans le cadre de la PAC) pour la seule année 2011, doit être sanctionnée".

Les quelque 800 aviculteurs fournissant le groupe volailler ont reçu en début de semaine l'assurance d'être payés comptant pour leurs prochaines livraisons de poulets. Mais rien ne leur a été dit jusqu'à présent concernant les arriérés du groupe Doux à leur égard. Mais les arriérés se chiffrent au total à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Cette annonce fait suite à la prise de position du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg le 6 juin au soir sur le site de L’Usine Nouvelle. Il a alors estimé que le patron du groupe avait privilégié son sort personnel à celui de l’entreprise.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS