Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Double peine pour Rusal

, ,

Publié le

Double peine pour Rusal
Le London Metal Exchange a banni l’aluminium du groupe russe.

Déjà frappé par les tarifs douaniers américains, le deuxième producteur d’aluminium vacille sous le nouveau coup asséné par Washington, dont les sanctions ciblent à la fois l’oligarque Oleg Deripaska et son groupe Rusal, en déroute. Le président de Glencore Ivan Glasenberg a quitté le conseil d’administration du groupe russe, dont il est l’un des principaux clients, et invoqué la clause de force majeure sur ses livraisons. Rusal a lancé une contre-attaque « à l’iranienne », en tentant de vendre en euro plutôt qu’en dollar pour contourner les sanctions. La Russie étant le deuxième fournisseur d’aluminium aux États-Unis, l’industrie américaine va manquer de temps pour renégocier ses approvisionnements. Le grand gagnant de l’opération, en parts de marché comme sur la hausse des cours, devrait être l’anglo-australien Rio Tinto.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle