Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Double A se réindustrialise à Alizay

, , , ,

Publié le , mis à jour le 22/07/2015 À 11H28

[ACTUALISE] Le papetier thaïlandais Double A qui avait repris en 2013 le site du papetier d’Alizay (Eure) a été autorisé lundi 20 juillet à fabriquer de la pâte à papier par le préfet de l'Eure. Après le désengagement du papetier finlandais M-Real, les actifs et terrains de la papeterie d’Alizay avait été rachetés par le département de l’Eure en 2013.

Double A se réindustrialise à Alizay
Après avoir acquis en 2013 une partie de la papeterie d’Alizay Double A signe mardi 3 mars le rachat de l’unité de fabrication de pâte à papier du même site.
© Double A

Actualisation le 22/07/2015 à 11h28 : Le lundi 20 juillet 2015, le préfet de l'Eure René Bidal a autorisé le papetier thaïlandais Double A à reprendre l'activité de l'ancienne usine d'Alizay

Après avoir acquis en 2013 une partie de la papeterie d’Alizay (Eure) et relancé la production de ramettes de papier de bureau avec 176 salariés, le papetier thaïlandais Double A signe mardi 3 mars le rachat de l’unité de fabrication de pâte à papier du même site.

Actuellement acheminée depuis la Thaïlande, la pâte à papier devrait être produite à Alizay à compter de 2016. Double A dispose ainsi désormais à Alizay d’une usine intégrée. L’industriel, qui réalise l’essentiel de ses ventes en Asie (Thaïlande et Corée), a l’ambition de faire de son usine normande sa tête de pont en Europe où il n’était pas encore implanté. 

2013, achat du site par le département de l’Eure

Cette renaissance du site papetier d’Alizay est l’aboutissement d’une véritable aventure politico-industrielle, après le désengagement du papetier finlandais M-Real en 2012 (avec 330 salariés) et sa décision dès 2009 de stopper la fabrication de pâte à papier.

Devant les difficultés faites par M-Real pour céder son site d’Alizay, le conseil général de l’Eure a décidé de passer à l’action. Le 9 décembre 2011, les 43 élus du conseil général de l’Eure ont voté à l’unanimité un "vœu" demandant au gouvernement d’exproprier "pour cause d’utilité publique" le groupe M-Real "en cas de refus de la cession du site industriel à l’un des candidats repreneurs (…) dans le but de maintenir l’activité papetière du site (….)".

Les ponts étant complètement coupés entre M-Real et Double A, acquéreur déclaré, l’idée d’une médiation a alors fait son chemin au conseil général. La médiation a finalement pris la forme d’une "départementalisation".

4,2 millions d’euros pour l’usine de pâte à papier

Le 23 janvier 2013, le département de l’Eure se portait acquéreur de l’ensemble du site industriel Alizay pour 22,2 millions d’euros. Le même jour, il revendait à Double A pour 18 millions d’euros les terrains et les actifs nécessaires à la reprise de la fabrication de ramettes de papier ; d’autres négociations se sont ensuite engagées entre la collectivité et Double A concernant les terrains et actifs restants, dont l’usine de pâte à papier. Ces négociations viennent d’aboutir.

Les élus du département de l’Eure ont en effet validé, le 9 février 2015, la vente de la seconde partie de l’ancien site de M-Real. La partie industrielle est vendue à Double A pour 4,2 millions d’euros ; l’industriel devra, en outre, investir pour relancer une unité à l’arrêt depuis 2009.

Le conseil général cède par ailleurs au port de Rouen (Seine-Maritime) la zone portuaire de 4 hectares en bord de Seine pour 227 000 euros. Une "plateforme fluviale publique" va être aménagée à la fois pour les approvisionnements de Double A en matière première et pour les trafics de vracs sur la Seine.

Claire Garnier

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus