Donner un peu d'espoir : Le rôle du syndicalisme

Partager

Donner un peu d'espoir : Le rôle du syndicalisme



Jacques Brohand, adhérent de la CFDT, et travaillant à Renault- Billancourt, a apprécié notre éditorial du 24 octobre sur la nécessité d'entretenir le débat d'idées dans notre pays. Notre correspondant a été choqué, comme nous, des agressions dont Nicole Notat, secrétaire général de la CFDT, a été victime lors de la dernière manifestation des fonctionnaires à Paris. " Qui n'a pas eu la colère au coeur de voir l'intolérance dont a été victime Nicole Notat, qui est le porte-parole de plusieurs milliers d'adhérents CFDT, dont moi. Je suis actuellement un salarié engagé dans l'associatif, et j'ai rencontré, comme beaucoup de militants CFDT, des hommes et des femmes sans emploi, désorientés et dans la misère (...). Ces " brailleurs ", ces irresponsables veulent briser l'espoir de voir la société accepter les changements dans le respect de chacun, de faire progresser et partager les échanges démocratiques. Leurs méthodes s'apparentent plus à la défense d'intérêts de clan. La façon dont la société doit se mobiliser pour faire face à la montée continuelle du chômage, c'est de ne pas rester figé sur une idée soi-disant humaniste. Toutes les propositions apportant un mieux-vivre doivent être prises en compte et débattues. "

USINE NOUVELLE N°2569

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS