L'Usine Auto

Dongfeng Motors devrait réduire sa part dans PSA

, , , ,

Publié le

Dans le contexte du projet de fusion entre PSA et l'italo-américain Fiat Chrysler, Dongfeng Motor devrait revoir son partenariat avec le groupe français. Une révision qui devrait s'accompagner d'une cession partielle de sa participation, actuellement à 12,2% du capital de PSA. 

Dongfeng Motors devrait réduire sa part dans PSA
Dongfeng Motor optera probablement pour une cession partielle de sa participation dans PSA à l'issue du travail exploratoire qu'il a confié à des banques, dans le contexte du projet de fusion entre le groupe automobile français et l'italo-américain Fiat Chrysler, ont déclaré à Reuters plusieurs source proches du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/China Daily
© China Daily CDIC

Le projet d'alliance entre PSA et FIAT va-t-il amener le chinois Dongfeng Motor à revoir son partenariat avec le groupe automobile français ? D'après plusieurs source proches du dossier contactées par Reuters, Dongfeng optera probablement pour une cession partielle de sa participation dans PSA à l'issue du travail exploratoire qu'il a confié à des banques, dans le contexte du projet de fusion entre les deux groupes automobiles. 

Dongfeng, partenaire de longue date de PSA, détient 12,2% de son capital et 19,5% des droits de vote.

Selon les sources, le groupe chinois a envoyé à des banques des demandes de propositions (RFP, ou requests for proposals) il y a quelques semaines et devrait, sur la base de leur travail, présenter un plan à son conseil d'administration dans les prochains jours, a indiqué une d'entre elles.

Selon trois sources, Dongfgeng pourrait réduire sa part de façon à abaisser dans la future entité PSA-FCA sa présence à un niveau que le CFIUS, le comité américain chargé de la validation de certaines transactions impliquant des investissements étrangers aux Etats-Unis, jugerait acceptable.

PSA et Fiat Chrysler espèrent signer dans le courant du mois un protocole d'accord contraignant (MoU) pour donner naissance au 4e groupe automobile mondial.

PSA a refusé de commenter ces informations tandis qu'aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès de Dongfgeng.

Avec Reuters (Yilei Sun à Pékin, édité par Jean-Michel Bélot et Henri-Pierre André)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte