Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Dongfeng pourrait prendre une participation de 30% dans PSA

, , , ,

Publié le

D'après la presse chinoise, le groupe Dongfeng négocie pour prendre 30% du capital de PSA Peugeot Citroën pour 1,2 milliard d'euros.

Dongfeng pourrait prendre une participation de 30% dans PSA © PSA

Nouveaux éléments sur un éventuel rapprochement entre PSA et son partenaire chinois Dongfeng. D'après le journal économique China Business News qui cite dans un article publié mercredi 9 octobre un dirigeant de Dongfeng sous couvert d'anonymat , le groupe chinois "mène des discussions préliminaires pour prendre 30% de PSA pour 1,6 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros)".

En septembre, le journal Les Echos indiquait que PSA aurait mandaté deux banques pour étudier un rapprochement avec le constructeur chinois. "L’objectif, complexe, est de combiner le montage à l’alliance avec General Motors", écrivait alors le quotidien, jugeant que "ces négociations révèlent les faiblesses de l’alliance avec General Motors, qui ne comble pas les lacunes de PSA à l’international".

GM pas opposé à un rapprochement PSA-Dongfeng

En réponse à ces rumeurs, le vice-président de GM avait assuré le 27 septembre qu'un éventuel partenariat entre le constructeur français PSA Peugeot Citroën et le chinois Dongfeng ne remettrait pas en cause l'alliance GM-PSA nouée en 2012. "Nous ne sommes pas le seul partenaire de PSA, (...) donc je ne crois pas que cela compliquerait notre situation plus que cela ne compliquerait la situation de certains de leurs autres partenaires", avait ainsi déclaré à Reuters Steve Girsky, vice-président de GM.

Le constructeur américain, deuxième actionnaire du français, avec 7% du capital, derrière la famille Peugeot, a pour l'instant refusé d'apporter des capitaux supplémentaires à PSA.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

10/10/2013 - 11h49 -

On s’apprête à brader 30% du capital de PSA Peugeot Citroën aux Chinois pour 1.2 Md d’Euros . C’est dérisoire pour le contrôle d'une de nos dernières industries !!! ...
L'état US a mis pas moins de 50 Md de $ chez GM pour lui permettre de se redresser - avant de revendre progressivement en fonction des résultats. GM est resté américain et a même pris 7% de PSA ...
On se demande ou est passé le gouvernement français qui ne semble pas vraiment se soucier de la première filière industrielle du pays.
Pourquoi Arnaud Montebourg ne défend t’il pas PSA ?
Pourquoi ne propose t’il pas une aide au groupe français pour lui permettre de se passer de ces dollars (billets de Monopoly émis en quantité industrielle par la FED) et de ces yuans qui l’asservissent et l’affaiblissent.
C’est beau de vouloir créer 34 nouvelles filières industrielles. Il faudrait d’abord défendre la première que nous avons, quand elle en a besoin.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle