L'Usine Auto

DongFeng a augmenté ses profits en 2013 grâce à ses parteriats avec des marques japonaises

, , , ,

Publié le , mis à jour le 31/03/2014 À 07H19

DongFeng Motor, dont le partenariat stratégique avec PSA Peugeot Citroën et l'Etat français a été formalisé le 36 mars, a fait état d'un bénéfice 2013 supérieur aux attentes et en hausse de 16% grâce au rebond des ventes d'automobiles de ses co-entreprises avec des constructeurs japonais.

DongFeng a augmenté ses profits en 2013 grâce à ses parteriats avec des marques japonaises

DongFeng, avec qui PSA vient de se marier, se porte bien. Le deuxième contructeur automobile chinois a dégagé un bénéfice net de 10,53 milliards de yuan (1,24 milliard d'euros), contre 9 milliards en 2012, selon un communiqué diffusé via la Bourse de Hong Kong. Les 28 analystes interrogés par Thomson Reuters s'attendaient en moyenne à un profit de 10,24 milliards de yuan.

La hausse des profits s'explique en grande partie par le rebond des ventes des deux partenariats noués par DongFeng avec des constructeurs nippons qui ont représenté près de la moitié de ses ventes de voitures en 2013. Les marques japonaises avaient vu leurs ventes plonger en Chine au cours du dernier trimestre 2012 quand le différend diplomatique entre Tokyo et Pékin autour des îles Senkaku-Diaoyu, situées en mer de Chine orientale, avait provoqé un vif sentiment anti-japonais. Les co-entreprises de DongFeng avec Honda Motor et Nissan Motor ont enregistré l'année dernière un rebond de leurs ventes de 113,9% et 19,9% respectivement, sur la base de volumes relativement faibles. "La réputation des marques japonaises continue de se détérorier en raison des tensions politiques", souligne toutefois Liang Yonghuo, analyste chez Haitong International Research. "Une trop grande dépendance aux marques japonaises est un risque pour DongFeng."

alliance avec PSA et coentreprise avec Renault

La coopération entre DongFeng et PSA Peugeot Citroën est articulée autour d'une augmentation de capital de trois milliards d'euros à laquelle souscriront le constructeur chinois, l'Etat français et dans une moindre mesure la famille Peugeot. Une fois le projet voté le 25 avril par l'assemblée générale des actionnaires de PSA, et la levée des fonds organisée, DongfFng, l'Etat et les Peugeot détiendront chacun 14% du capital de PSA. DongFeng est aussi associé à Renault dans le cadre d'une co-entreprise détenue à parts égales pour la construction d'une usine à Wuhan qui produira 150 000 véhicules par an une fois achevée.

Avec Reuters (Samuel Shen et Kazunori Takada, Marc Joanny)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte