DMG Mori invente la machine-outil hybride

Le numéro un de la machine-outil présente au salon Euromold de Francfort (du 3 au 6 décembre) le prototype d’une fraiseuse 5 axes qui intègre un système de fabrication additive.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

DMG Mori invente la machine-outil hybride

C’est l’annonce la plus surprenante d’Euromold. DMG Mori y expose un prototype de la future Lasertec 65, une machine-outil hybride, fruit des amours d’une fraiseuse 5 axes et d’un système de fabrication additive à frittage de poudre. Le numéro un mondial de la machine-outil ne veut pas laisser passer le train. "Le marché pour les fabrications additives augmente de manière continue", reconnaît le constructeur germano-japonais dans la brochure distribuée sur son modeste stand – une fois n’est pas coutume. Il se permet à cette occasion une première mondiale, sans tambours ni trompettes.

Le meilleur des deux mondes

En associant les deux technologies, il ouvre de nouvelles perspectives. Une même pièce pourra être réalisée en alternant le fraisage et l’ajout de matière. L’association du meilleur des deux mondes rend possible la fabrication de pièces jusque-là irréalisables sur une même machine.

La partie fraise peut travailler des pièces jusqu’à un diamètre de 650 millimètres, hautes de 360 millimètres et pesant jusqu’à une tonne. La partie laser respecte une tolérance de 0,1 millimètre et permet de travailler avec différents matériaux : acier, aluminium, alliage de chrome, bronze, stellite, nickel… La commercialisation de la Lasertec 65 est prévue pour le mois de septembre 2014.

Patrice Desmedt

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS