Dix-huit mois après Renault, Audi présente un concept-car à la carrosserie extensible

Avec le concept car Morphoz, Renault avait imaginé en mars 2020 un SUV dont l'empattement pouvait varier. Les ingénieurs d'Audi ont eu la même idée à peu près au même moment : le concept-car Skysphere développe un principe similaire, mais en version cabriolet. Il sera présenté au festival de Pebble Beach le 13 août.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Dix-huit mois après Renault, Audi présente un concept-car à la carrosserie extensible
L'Audi skysphere s'allonge d'une pression du doigt.

En voyant débarquer le concept car Renault Morphoz en mars 2020 (pour le salon de Genève finalement annulé), les designers et ingénieurs du studio de design Audi de Malibu ont dû pâlir... Car ils ont eu la même idée, juste un peu plus tard : créer un véhicule à la carrosserie extensible.

Cette voiture – un cabriolet qui s'inspire d'un modèle des années 1930, le Horch 853 – sera présenté au festival Monterrey car week (en Californie) le 13 août. Il se nomme "Skysphere" et s'avère le premier d'une série de trois concept cars : le Grandpshere (probablement dévoilé à Cologne en septembre) et l'Urbansphere (en 2022) suivront.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Comme le Morphoz, dont l'empattement pouvait grandir de 20 centimètres (et la longueur totale de 40), le Skysphere est capable de s'allonger de 25 centimètres, grâce à un système d'éléments de carrosserie et de châssis emboîtés, coulissant les uns dans les autres.

Comme chez Renault aussi, le changement de carrosserie s'accompagne d'un basculement vers un mode de conduite autonome de niveau 4 (le volant et les pédales se rétractant pour libérer de l'espace), tandis que l'empattement court est dédié à une conduite sportive et manuelle. La garde au sol peut également varier pour améliorer l'aérodynamisme.

Sous le capot particulièrement allongé lui aussi, se trouve... tout sauf un moteur thermique rugissant. Le moteur électrique est placé sur l'essieu arrière motorisé. Il délivre une puissance totale de 465 kW (632 ch) et un couple de 750 Nm au roadster, qui ne pèse qu'environ 1 800 kg. Les modules de batterie sont disséminées sous et autour de l'habitacle, pour une bonne répartition des masses. Audi annonce une capacité de batterie supérieure à 80 kWh, donnant à la voiture une autonomie de plus de 500 kilomètres selon la norme WLTP, en mode GT économique.

Le Skysphere ne verra jamais le jour sous cette forme mais donne des indications sur les futures orientations stylistique de la marque aux anneaux.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS