Dix banques européennes auraient échoué aux stress tests

Madrid (Reuters) - Sur les 91 banques européennes soumises aux tests de résistance, dix devraient se retrouver en situation d'échec, ce qui donne un taux de réussite de 89%, selon une enquête réalisée par Goldman Sachs auprès d'investisseurs.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Dix banques européennes auraient échoué aux stress tests

Selon ce sondage, qui a recueilli 376 réponses, les banques européennes devraient lever en moyenne un total de 37,6 milliards d'euros de capital frais à la suite de ces "stress tests", dont les résultats sont attendus ce vendredi à 16h00 GMT.

Le journal El Pais rapporte dans son édition du jour qu'une partie des 18 caisses d'épargne espagnoles a échoué aux tests de résistance.

La publication du résultat des tests est censée prouver aux investisseurs que les 91 banques de l'Union européenne passées à la moulinette peuvent supporter une nouvelle crise économique et financière et que les autorités sont capables de résoudre les problèmes des établissements qui ne passeraient pas les tests.

Axel Weber, membre du Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE), s'est dit confiant au sujet du résultat des banques allemandes dans le cadre de ces tests, ajoutant que le système bancaire européen se porte mieux que beaucoup ne le pensent.

D'après l'enquête de Goldman Sachs, ce sont des établissements bancaires basés en Espagne, en Allemagne et en Grèce qui devraient lever le plus de capitaux, ajoutant que la source de ces fonds devrait être pour moitié publique et pour moitié privée.

Dominic Lau, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS