Divonne-les-Bains se jette à son tour à l’eau… minérale

Une usine d’embouteillage va être construite dans la station de Divonne-les-Bains l’Ain. Vingt millions d'euros seront investis dans cette unité qui emploiera une vingtaine de personnes à terme.

Partager

Divonne-les-Bains se jette à son tour à l’eau… minérale

L’eau de Divonne-les-Bains sera bientôt mise en bouteille. La station thermale de l’Ain a trouvé un accord avec Patrick Sabaté, Pdg de la société perpignanaise Andrénius, et son associé suédois Jean-Niklas Palm-Jensen, importateur de vins et spiritueux, pour construire une usine de 8 000 à 9 000 mètres carrés sur un terrain de 13 hectares.

20 millions d’euros vont être investis dans cette unité qui comprendra une chaine d’embouteillage en PET (90 % de la production) et une seconde ligne de bouteilles en verre pour l’hôtellerie et la restauration. L’usine devrait être opérationnelle fin 2017 et employer une vingtaine de personnes lorsqu’elle aura atteint son pic de production dans trois ans.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Contrat de 30 ans

Connue des Romains, la source de Divonne-les-Bains possède un volume de captage important de 80 mètres cubes par heure, moins élevé toutefois que celui d’Evian (300 m3 /h). Cette eau faiblement minéralisée et non salée est l’une des dernières à ne pas être exploitée.

Un contrat de 30 ans, renouvelable deux fois, a été signé entre Divonne-les-Bains et la société Andrénius. La ville reste propriétaire du forage et de la marque Divonne. L’exploitant de la source communale versera une redevance à la collectivité, dont le montant n’a pas été communiqué.

L’eau de Divonne sera commercialisée par Andrénius principalement en grande distribution. Elle a vocation à être exportée, pas seulement en Suisse, pays frontalier de la station de l’Ain. Les bouteilles seront expédiées par la route au départ, puis plus tard par chemin de fer, lorsque la voie ferrée entre Bellegarde et Divonne aura été réhabilitée dans le cadre du contrat de plan signé entre l’Etat et la région Auvergne Rhône-Alpes, dont le maire de Divonne, Etienne Blanc, est le premier vice-président.

Vincent Charbonnier

VINCENT CHARBONNIER

Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS