L'Usine Santé

Diversification à risque dans les implants

Gaëlle Fleitour , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L’affaire PIP et le renforcement de la réglementation européenne l’ont rappelé : le marché très rentable des implants médicaux peut virer au cauchemar pour les industriels qui sous-estimeraient la loi ou les risques sanitaires.

Diversification à risque dans les implants
Pas facile, en France, de percer sur le marché des implants, dominé par des géants dont l’américain Stryker (ici, l’une de ses prothèses du genou).
%%HORSTEXTE:14%%Plus de 2 milliards d’euros. C’est la somme que le géant américain Johnson & Johnson serait prêt à débourser, selon le "New York Times", pour passer un accord avec les victimes de ses prothèses de hanche défectueuses, vendues jusqu’en 2010. Le procès des implants mammaires PIP au gel frelaté l’a rappelé : contourner les règles du secteur des dispositifs médicaux peut coûter cher ! En France, 7 400 femmes ont porté plainte contre Jean-Claude Mas, le fondateur de PIP. En décembre, il saura s’il est condamné à quatre ans de prison. Car il ne faut pas jouer avec le feu lorsqu’on commercialise des dispositifs médicaux implantables (DMI), les plus à risque. En mai dernier, c’est la réputation de Ceraver, un fabricant français reconnu, qui a[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte