Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

DISTRIBUTIONLe système Picard SurgelésAvec Picard Surgelés, Carrefour met la main sur un spécialiste des marques de distributeurs.

Publié le

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

DISTRIBUTION

Le système Picard Surgelés

Avec Picard Surgelés, Carrefour met la main sur un spécialiste des marques de distributeurs.

Non content d'afficher des résultats en hausse de 24,3%, Carrefour vient de jeter un froid chez ses concurrents en achetant Picard Surgelés, le spécialiste de la distribution de surgelés (1,6milliard de francs de chiffre d'affaires). Celui-ci avait en effet d'autres chauds partisans parmi les distributeurs étrangers. En mettant la main sur cette enseigne très rentable (3,5% de marge nette) et très connue en région parisienne (24% de part de marché), le numéro 3 français de la distribution veut surtout bénéficier du savoir-faire de Picard Surgelés en matière d'achats et de marques de distributeurs, son point fort.

Les petits fournisseurs désappointés

Car Picard Surgelés, qui compte 224magasins, a depuis sa création une politique de qualité originale. La moitié des produits vendus dans ses magasins (soit 500 sur un millier) le sont à sa marque. Nombreux sont les industriels qui travaillent avec l'enseigne, comme la Siale dans les légumes ou Bigard dans la viande. "Ils se donnent vraiment les moyens de la qualité, au travers notamment de leur laboratoire de contrôle", commente un fabricant de plats cuisinés. Tous les lots de sauces ou de plats sont ainsi soigneusement goûtés. Et dans son catalogue (la "Lettre de Picard", qui paraît tous les mois ), le spécialiste du froid met volontiers en avant un fournisseur. Cet achat ne fait pas que des heureux du côté des petits fabricants de surgelés. "Pour une entreprise de 20millions de francs de chiffre d'affaires comme la nôtre, Picard Surgelés était un client idéal, commente un fabricant. Il n'était pas trop gros par rapport aux hypermarchés, qui génèrent des contrats plus importants, mais qui peuvent, en cas de déréférencements, déstabiliser une petite PME." Pour cet industriel, la concentration de la distribution va vite. Trop vite, peut-être. "Nos entreprises doivent évoluer. Mais les distributeurs doivent continuer à segmenter leurs achats et à donner leurs chances aux sociétés régionales, sinon, ils perdront le tissu de petites entreprises qui jouent la qualité." En additionnant ses ventes de surgelés à celles de Picard, Carrefour (123milliards de chiffre d'affaires) se retrouve au coude à coude avec les deux premiers distributeurs de surgelés en France, Leclerc et Intermarché. C'est une nouvelle preuve de son recentrage sur l'alimentaire après la vente de ses participations dans Castorama (bricolage) et But (meubles). Les dirigeants de Carrefour, qui détenaient déjà 10% du capital de Picard Surgelés, se sont décidés rapidement pour reprendre l'affaire après le décès de son fondateur, Armand Decelle, fin 1993. Le groupe aidera l'enseigne à poursuivre en priorité son expansion en France. Celle-ci est beaucoup moins présente en province que Gel 2000, numéro2 du secteur avec 1,4 milliard de francs de chiffre d'affaires. A quand la prochaine concentration dans la distribution?

Régine Eveno





USINE NOUVELLE - N°2449 -

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle