Distribution: Tati à Tokyo

Partager

Distribution: Tati à Tokyo

Tati, le soldeur de Barbès, pourrait faire trôner sa célèbre enseigne rose vichy dans les rues de Tokyo. Le "petit" groupe français (1,8milliard de francs de chiffre d'affaires) s'apprêterait à signer en juin un accord avec le géant japonais Daiei (106milliards de francs), numéro 11 au hit-parade mondial de la distribution. Malgré un "no comment" gêné, le groupe de Fabien Ouaki étudierait bel et bien la possibilité d'implanter une cinquantaine de magasins au Pays du Soleil-Levant. Rien d'étonnant à ce que l'enseigne qui a mis la rue à la mode fasse la "une" du quotidien "Nikkei".

"Les Japonais sont venus nous chercher"

Tati, vu du Japon, c'est la mode française (la plus prisée) à 29,90francs! "Les Japonais sont venus nous chercher. Ils sont fous du style Tati, cosmopolite et démocratique ", explique-t-on au siège du boulevard Barbès. Tati n'est pas le seul à profiter de ce dégel du marché japonais. Le groupe Auchan connaît un énorme succès avec... ses vins (AOC et grands crus), vendus dans les magasins de son associé Yamaha. Et, dans l'orbite d'Auchan, Décathlon, la chaîne de distribution de matériels de sport, vient d'ouvrir un magasin test. Après avoir été friands de sacs Vuitton pendant les années fastes, les consommateurs nippons découvrent avec délices les joies de la mode et du luxe à petits prix. Et pourquoi pas à travers des enseignes françaises?

R.E.

USINE NOUVELLE - N°2449 -

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS