Disney fait état de la plus faible hausse de ses abonnés streaming

par Lisa Richwine et Nivedita Balu
Partager
Disney fait état de la plus faible hausse de ses abonnés streaming
Walt Disney a publié mercredi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes de Wall Street, alors que le géant du divertissement a enregistré sur la période la plus faible hausse d'abonnés à sa plateforme de vidéo en ligne depuis qu'il a lancé Disney+ en 2019 pour concurrencer Netflix. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid/File Photo

(Reuters) - Walt Disney a publié mercredi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes de Wall Street, alors que le géant du divertissement a enregistré sur la période la plus faible hausse d'abonnés à sa plateforme de vidéo en ligne depuis qu'il a lancé Disney+ en 2019 pour concurrencer Netflix.

Le titre du groupe reculait de 4,3% dans les échanges d'après-clôture à Wall Street.

Alors que, pour la première fois depuis le début de la crise sanitaire du coronavirus, tous les parcs d'attraction de Disney étaient ouverts au troisième trimestre, le bénéfice d'exploitation de la division s'est établi à 640 millions de dollars, sous les attentes de Wall Street qui anticipait 942 millions de dollars selon des données IBES de Refinitiv.

Disney a publié un bénéfice par action dilué de 37 cents, inférieur aux prévisions des analystes qui ressortaient en moyenne à 51 cents.

Le géant du divertissement a placé le streaming au coeur de sa stratégie, avec l'objectif de concurrencer Netflix comme leader dans un secteur de plus en plus fourni.

Au cours du troisième trimestre, la plateforme Disney+ a enregistré l'arrivée de 2,1 millions de clients supplémentaires, soit moins de la moitié du nombre de nouveaux abonnés à Netflix sur la période et loin des attentes des analystes (10,2 millions de nouveaux clients selon les données de Factset), malgré l'avertissement du directeur général du groupe.

Bob Chapek avait prévenu en septembre que le nombre de nouveaux abonnés streaming serait réduit, du fait du report de production et d'autres problèmes liés à la crise sanitaire.

Il a toutefois maintenu l'objectif annoncé au préalable par Disney de compter entre 230 millions et 260 millions d'abonnés Netflix+ d'ici la fin de l'exercice fiscal 2024.

Disney+ comptait début octobre 118,1 millions d'abonnés, tandis que l'ensemble des plateformes de vidéo en ligne du groupe - Disney+, Hulu et ESPN+ - totalisaient 179 millions de clients.

La division streaming a été de nouveau déficitaire au troisième trimestre, du fait des achats de nouveaux programmes et d'autres coûts, affichant une perte d'exploitation de 630 millions de dollars.

Disney a publié un chiffre d'affaires global pour le trimestre de 18,53 milliards de dollars, contre 14,71 milliards un an plus tôt, alors que la prévision moyenne des analystes s'élevait à 18,79 milliards de dollars selon des données IBES de Refinitiv.

(Reportage Lisa Richwine à Los Angeles et Nivedita Balu à Bangalore; version française Jean Terzian)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS