Disney devra faire une offre sur la totalité de Sky

LONDRES (Reuters) - La commission britannique des OPA a décidé jeudi que Walt Disney devrait faire une offre sur la totalité de Sky si le groupe américain parvenait à racheter certains actifs de Twenty-First Century Fox, dont sa participation de 39% dans le groupe de télévision payante européen.
Partager
Disney devra faire une offre sur la totalité de Sky
La commission britannique des OPA a décidé jeudi que Walt Disney devrait faire une offre sur la totalité de Sky si le groupe américain parvenait à racheter certains actifs de Twenty-First Century Fox, dont sa participation de 39% dans le groupe de télévision payante européen. /Photo d'archives/REUTERS/Fred Prouser

Le Takeover Panel a également déclaré que l'offre de Disney sur Sky devrait être équivalente à celle de Fox qui s'élève à 10,75 dollars par action Sky.

Le projet de Fox d'acheter les 61% de Sky qu'il ne détient pas encore, annoncé en décembre 2016, a été retardé par les autorités britanniques qui craignent qu'une telle opération ne donne trop d'influence à Rupert Murdoch, déjà propriétaire de journaux, sur le paysage médiatique en Grande-Bretagne.

Parallèlement, Walt Disney attend le feu vert des régulateurs pour finaliser le rachat d'actifs de Twenty-First Century Fox dans le cinéma, la télévision et l'international.

Disney avait dit auparavant qu'il pensait ne pas être dans l'obligation de faire une offre sur la totalité de Sky, alignée sur celle de Fox, s'il rachetait certains des actifs de ce dernier.

Le Takeover Panel a toutefois estimé que la prise de contrôle de Sky pouvait raisonnablement être considéré comme un objectif important de Disney dans le cadre de sa transaction avec Fox et que Disney devait faire une offre dans les 28 jours qui suivraient la finalisation de l'opération avec Fox.

La décision du Takeover Panel ne tiendra plus si Fox a déjà acquis la totalité de Sky quand Disney reprendra les actifs de Fox ou si Comcast ou une autre entreprise a acquis plus de la moitié de Sky.

En février, Comcast, numéro un du câble aux Etats-Unis, a fait une offre de 22,1 milliards de livres (25,4 milliards d'euros) pour racheter le groupe européen de télévision payante.

Sky a pris acte de l'offre et a conseillé à ses actionnaires de ne pas prendre de décision à ce stade.

(Paul Sandle; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS