Dish renonce à acquérir Sprint et se concentre sur Clearwire

NEW YORK (Reuters) - L'opérateur américain de télévision par satellite Dish Network a annoncé mardi soir renoncer à acquérir Sprint Nextel, le troisième opérateur télécoms du pays, pour privilégier son OPA en cours sur Clearwire.

Partager

"Dish continue à croire à la valeur stratégique d'une fusion avec Sprint mais la décision de celui-ci de mettre fin prématurément à notre processus de due diligence et d'accepter des clauses de protection de son accord révisé avec Softbank font qu'il nous est impossible en pratique de soumettre une offre révisée avant la date du 18 juin imposée par Sprint", a déclaré Dish dans un communiqué.

Dish avait annoncé le 15 avril une offre de 25,5 milliards de dollars (19 milliards d'euros) sur Sprint pour empêcher le japonais SoftBank de mettre la main sur l'opérateur.

Le fondateur et dirigeant de Dish, Charlie Ergen, cherche à se développer dans le marché des communications sans fil pour compenser l'arrivée à maturité de son activité de télévision payante.

Clearwire, un fournisseur de services sans fil de second rang mais détenteur de précieuses fréquences, est également convoité par Softbank.

Greg Roumeliotis , Véronique Tison pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS