Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Diotasoft industrialise la réalité augmentée

, , , ,

Publié le

Made in France

Diotasoft industrialise la réalité augmentée © D.R. ; MICHAEL WEIMER ; YOSHIKAZU TSUNO

Pour intéresser l’industrie, la réalité augmentée, qui superpose des contenus numériques à des images réelles, doit allier précision et robustesse. C’est le pari de Diotasoft, une start-up issue du CEA, qui développe des applications avec des partenaires industriels.

"Nous avons démarré en 2009 par une activité de services, en réalisant des projets pour les services d’ingénierie des grands groupes. Nous sommes en train de basculer vers une activité de produits, en vendant des solutions métiers développées à partir d’un socle logiciel générique", explique Lionnel Joussemet, le président et le co-fondateur de Diotasoft.

L’innovation

En collaboration avec le CEA-List  via un laboratoire commun créé en 2011, l’entreprise a mis au point une technique unique de recalage précis d’un contenu virtuel sur une image réelle. Ce qui permet, par exemple, de changer à l’écran la couleur d’une voiture filmée, d’ajouter un accessoire…

 

Deux des créateurs de l’entreprise sont des anciens chercheurs du CEA, qui joue un rôle essentiel dans le développement de son offre. Trois types d’applications sont visés : la vente, le contrôle et la maintenance, et la formation. L’assistance à la vente est le plus avancé. Avec Renault, puis d’autres constructeurs, le projet est d’équiper des stands de salons ou des lieux de vente, avec un système de prise de vue et une tablette sur laquelle on peut afficher toutes sortes de variantes ou d’informations sur une partie d’un véhicule filmé. Le déploiement est prévu pour 2014.

L’aéronautique s’y intéresse aussi : un système sera présent sur un stand du prochain salon du Bourget. Dans le même secteur, la technologie de Diotasoft se décline pour assister, cette fois, les opérateurs du contrôle qualité et de la maintenance. Enfin, des sites d’expérimentation seront bientôt lancés en formation, avec une solution conçue pour des utilisateurs non spécialistes.

Diotasoft, qui emploie 12  personnes, espère doubler son chiffre d’affaires à 1 million d’euros en 2013. Et envisage une première levée de fonds à la fin de l’année, en projetant un développement international.  

Thierry Lucas

L’opportunité

Automobile, aéronautique… Pour les produits configurables, la réalité virtuelle apporte des solutions efficaces pour l’assistance à la vente, le contrôle qualité, la maintenance, et la formation.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle