Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Dior annonce 250 embauches à Orléans

, , , ,

Publié le

L'usine des Parfums Christian Dior à Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans (Loiret), profite de la croissance en Asie. Ce site de 1 750 salariés recrutera 250 permanents d'ici 2020.

Dior annonce 250 embauches à Orléans
Outre l'effort sur les ressources humaines, Dior améliore son outil industriel à Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans (Loiret)
© Christian Dior Parfums

L'usine Parfums Christian Dior à Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans (Loiret), va recruter 250 personnes d'ici à 2020. L'unique site industriel de Dior emploie actuellement 1 750 permanents. Il devrait donc atteindre les 1 900 personnes à terme. De plus, le site emploie entre 300 et 500 intérimaires selon l'activité.

Cet effort vise en particulier à renforcer les lignes de production et les fonctions techniques. "Ces métiers sont en tension, comme dans d'autres industries. Malheureusement, ces filières professionnelles sous sous-dimensionnées et ne sont pas valorisées depuis des décennies", déplore Benjamin Rang, DRH de l'usine. Paradoxalement, Dior souffre de son image glamour, qui ne l'identifie pas comme une société industrielle. L'entreprise orléanaise n'attire donc pas suffisamment d'opérateurs et techniciens.

A cela s'ajoute une particularité du bassin d'emploi orléanais, très orienté vers la logistique avec la présence d'Amazon ou Deret : le métier d'agent logistique est en forte tension. "Notre politique salariale et notre image de marque permettent à Dior de rester attractif", nuance Benjamin Rang.

80 millions d'euros d'investissement

Outre l'effort sur les ressources humaines, Dior améliore son outil industriel. 80 millions d'euros ont été investis depuis deux ans dans cette usine dirigée par Jean-Dominique Bosq. En 2017, la préparation de commandes a été automatisée et trois nouveaux broyeurs de poudre ont rejoint les lignes de production de maquillage. En 2018, Dior met en place deux nouvelles lignes de conditionnement de rouge à lèvres. Enfin, une extension du site est envisagée en 2020.

Ces investissements et ce plan massif de recrutement sont déclenchés par la bonne santé de cette filiale de la branche parfums et cosmétiques du groupe LVMH. Dior bénéficie de la forte demande de produits de beauté made in France en Asie, et en particulier en Chine.

Sur les 42,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires de LVMH, la branche beauté représente 5,5 milliards d'euros. Le géant du luxe ne détaille par les chiffres d'affaires par marque. Dior est la plus importante devant les autres fleurons que sont Guerlain, Givenchy, Kenzo, Benefits et Make up for ever.

Stéphane Frachet

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus