International

[Dieselgate] Volkswagen payera 830 millions d'euros pour boucler son procès en Allemagne

, , , ,

Publié le , mis à jour le 28/02/2020 À 16H08

Volkswagen a rouvert des discussions avec la Fédération des associations allemandes de consommateurs, VZBV, pour trouver un accord d'indemnisation dans le cadre du "dieselgate", a annoncé jeudi un tribunal de Brunswick.

[Dieselgate] Volkswagen accepte de payer pour boucler son procès en Allemagne
Volkswagen a finalement rouvert des discussions avec la Fédération des associations allemandes de consommateurs, VZBV.
© Fabian Bimmer

830 millions d'euros. C'est le montant que Volkswagen est prêt à payer outre-Rhin pour indemniser les clients dont le moteur des voitures diesel avait été truqué, a indiqué vendredi 28 février la Fédération des associations allemandes de consommateurs, VZBV. Cet accord à l'amiable permettra à l'industriel de mettre fin au plus grand procès du "dieselgate" en Allemagne, ouvert en septembre 2019 et qui devait durer jusqu'en 2023.

Il se serait engagé à payer "entre 1 350 et 6 257 euros" par véhicule dépendant de son "type et âge", selon la VZBV, qui représente quelque 400 000 clients, dont 260 000 seraient éligibles à cet accord. Selon ce dernier, l'association devra pour sa part retirer fin avril 2020 sa requête devant le tribunal de Brunswick et les clients renoncer dès lors à une démarche individuelle.

Le 20 février, ce tribunal avait annoncé que le groupe allemand avait rouvert des discussions la VZBV, suivant les conseils de la justice, qui leur avait recommandé de trouver un accord amiable.

30 milliards de dollars déjà versés par Volkswagen à cause du Dieselgate

Volkswagen est accusé d'avoir eu recours entre 2009 et 2015 à différentes techniques frauduleuses destinées à minimiser les émissions polluantes de certains moteurs diesel et essence de ses véhicules lors des essais d'homologation.

La fraude dont le constructeur est accusé porte sur plus de onze millions de véhicules construits par le groupe dans le monde et a d'ores et déjà coûté plus de 30 milliards de dollars au groupe en frais juridiques, amendes et dédommagements, en particulier aux Etats-Unis.

Volkswagen et la VZBV avaient annoncé mi-février l'échec de plusieurs semaines de négociations. VW avait dit avoir scellé un accord préliminaire d'un montant de 830 millions d'euros mais avoir fait machine arrière lorsque les avocats de la VZBV avaient réclamé 50 millions d'euros de commissions.

Le 5 mai, c'est la cour fédérale allemande qui devra se pencher pour la première fois sur le "dieselgate".

 

avec Reuters (Emma Thomasson, version française Jean-Stéphane Brosse)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte