Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Dieselgate] Berlin confirme une enquête sur les émissions d'Opel

, , ,

Publié le , mis à jour le 16/07/2018 À 07H10

L'autorité de tutelle du secteur automobile allemand, la KBA, prévoit une audition sur les technologies d'émissions polluantes utilisées par trois modèles d'Opel, racheté l'an dernier par le groupe français PSA, a confirmé le 15 juillet le ministère allemand des Transports.

[Dieselgate] Berlin confirme une enquête sur les émissions d'Opel
La KBA, l'autorité de tutelle du secteur automobile allemand, prévoit une audition sur les technologies d'émissions polluantes utilisées par trois modèles d'Opel, racheté l'an dernier par PSA Group, a confirmé dimanche le ministère des Transports. /Photo prise le 5 juillet 2018/REUTERS/Ralph Orlowski
© Ralph Orlowski

Le journal Bild rapportait dans son édition dominicale du 15 juillet que l'autorité de tutelle du secteur automobile allemand, la KBA, détiendrait des éléments fiables montrant que le système de gestion des gaz d'échappement de certains modèles diesel d'Opel se met à l'arrêt durant la conduite.

Elle prévoit une audition sur les technologies d'émissions polluantes utilisées par trois modèles d'Opel, a confirmé le jour-même le ministère allemand des Transports. "Avant la tenue de cette audition, on ne peut rien dire de concluant sur le caractère illicite de ce dispositif de contournement", a dit une porte-parole du ministère.

60 000 véhicules seraient concernés

Selon le Bild am Sonntag, quelque 60.000 Opel Cascada, Insignia et Zafira, dotées de la dernière technologie d'émissions Euro-6, sont touchées par le problème, dont 10.000 en Allemagne. Les modèles concernés dépassent de plus de 10 fois les normes réglementaires d'émission d'oxyde d'azote, poursuit le journal, ajoutant que les modèles produits actuellement ne sont pas affectés.

Un porte-parole d'Opel a réagi à l'article en indiquant dans un courriel que le groupe avait dès décembre 2015 pris acte des possibilités d'amélioration de son système d'émission et "inauguré une initiative technologique visant à améliorer la transparence, la crédibilité et l'efficacité pour le bien de nos clients."

Opel a été racheté l'an dernier par le groupe automobile français PSA, qui n'exclut par ailleurs pas une possible cession des actifs de R&D d’Opel, suscitant l'inquiétude outre-Rhin.

 

(avec Reuters: Véronique Tison pour le service français)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle